Je fais partie des lecteurs (trices) des 900 pages des Bienveillantes que j'ai lues en 3 semaines. Pendant cette période, le 5 octobre exactement, j'ai eu l'immense plaisir d'avoir une dédicace de l'auteur qui faisait une des 5 séances signatures faites en France. Cela s'est passé au Virgin Megastore, il y a eu une brève présentation par Laurent Bonnelli (disparu récemment), libraire au Virgin. Il y avait très peu de monde. J'ai été très étonnée ne m'attendant pas à avoir une dédicace si facilement. M. Littell est un monsieur très sympathique et simple, et quand je lui ai parlé, j'en étais à peu près vers les pages 300 de son roman au moment où il parle des langues du Caucase, je lui ai dit que je trouvais cela passionnant, il m'a répondu qu'il adorait ce sujet. Tout cela pour dire que son roman n'est pas parfait, il est peut-être trop touffu mais rien que pour les 20 premières pages qui sont absolument prodigieuses, c'est un livre qu'il faut avoir lu. Et j'ai appris beaucoup de choses. J'ai malheureusement découvert la "shoah" par balles. Il ne faut pas oublier que c'est un roman, et seulement un roman.