lundi 30 avril 2007

Le Festival International du film de Cannes

Un de mes plus grands regrets, moi qui aime le cinéma, est de ne pas pouvoir aller au Festival International du film de Cannes dont la 60ème édition aura lieu à partir du 16 mai prochain. Non pas pour le glamour et les paillettes, mais pour assister en avant-première, souvent mondiale, à certains films et dans une ambiance particulière. Mais ce festival est, depuis longtemps, réservé aux journalistes, aux distributeurs, "aux professionnels de la profession" comme  l'a si bien dit Jean-Luc Godard. Dans le même temps, a lieu le marché du film où des distributeurs du monde entier viennent faire leur choix. Ceci explique certainement cela. Le festival est financé, pour partie, par la ville de Cannes et sa région, et pour partie par le Ministère de la Culture. Je sais que des séances du matin ou de l'après-midi sont proposées au grand public, c'est-à-dire aux Cannois qui doivent faire la queue pour avoir quelques places. Je suggèrerais qu'un plus grand nombre de spectateurs grand public puissent un jour accéder aux séances de gala et que les jurys soient composés aussi de spectateurs cinéphiles.

Posté par dasola à 11:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :