Lectrice fervente, je plains beaucoup les personnes malvoyantes, ou non voyantes qui ne peuvent pas lire, en particulier les derniers best-sellers ou les livres dont on parle. En effet, j'ai constaté que la tradition du livre enregistré est peu répandue en France et ne se développe pas ou peu. Quelques éditeurs comme Gallimard font des efforts, depuis quelques années, en gravant sur CD des oeuvres plus ou moins connues, référencées dans leur catalogue. Gallimard a pris le parti de faire lire les textes intégraux ou abrégés par des comédiens connus. La bonne idée serait que tous les grands éditeurs prennent la même initiative et que des oeuvres récentes soient publiées et enregistrées en même temps. Je me doute que cela représenterait malheureusement un investissement financier trop important pour les petites maisons d'édition. En revanche, pour le grand public, cette manière de découvrir oralement des textes écrits devrait être un moyen agréable de découvrir ou redécouvrir un écrivain et donnerait un nouveau goût pour lire. (suite et complément sur le même sujet)