lundi 3 septembre 2007

Lire dans le train

Je remercie le train (hors TGV), qui, lors de longs voyages, me permet (en dehors de remplir des grilles de Sudoku), de lire des revues (un peu), des livres (beaucoup). Souvent, mon esprit est distrait et vagabonde car ce moyen de locomotion, au moment de la transhumance de retour de vacances, se trouve souvent bondé : les enfants crient ou pleurent, les lecteurs MP3 s'entendent en sourdine avec parfois en écho ceux qui ont les écouteurs et qui chantent en même temps,  les portables sonnent et il y en a même qui répondent en répétant 5 fois qu'ils sont dans le train à voix haute. De temps en temps, les chats miaulent, sinon les gens discutent ou regardent leur écran d'ordinateur pour travailler ou pour regarder des films, les contrôleurs passent (pas toujours), les voyageurs déambulent avec leurs (gros) bagages pour trouver une place assise libre (ça devient amusant quand ils se croisent), la restauration ambulante parcourt les rames de l'arrière à l'avant du train en proposant divers solides et liquides à des prix pas vraiment compétitifs. Tout cela pour dire qu'il m'arrive d'avoir du mal à me concentrer, mais cahin-caha, j'arrive à lire un quart, la moitié voire plus d'un livre qui ne demande pas un effort intellectuel intense. Vive le train!

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :