lundi 1 décembre 2008

500ème billet (en route pour le millier)

Et vlan! A chaque centaine de billets, c'est la même chose. Habitude est prise de récapituler quelques informations sur mon blog et ce que je perçois de la blogosphère. Du coup, ce billet-ci a été commencé il y a près de 6 mois.

Je vais commencer par renvoyer mes lecteurs vers mes "bilans" précédents:
100ème billet du 17/04/2007
200ème billet du 26/07/2007 (Rythme de vision de films ou de lectures et congé estival)
300ème billet du 26/11/2007 (Comment faire vivre un blog - petits trucs et questions existentielles)
Premier anniversaire (09/01/2008)
400ème billet du 23/05/2008 (Plein de lettres et pas mal de chiffres)

Quelques considérations actualisées, maintenant. Aucun des chiffres annoncés n'a diminué, ils croissent régulièrement, à un rythme variable. Avec le travail de fin d'année dans ma boîte, qui m'épuise nerveusement, physiquement, intellectuellement, je "blogue" beaucoup moins, j'ai plus d'un mois de "retard de prospection". J'ai à peine le temps de découvrir deux nouveaux blogs par-ci, d'en retourner voir trois visités il y a un an par-là...

Sur le mien, je frôle les 300 personnes différentes (290 identifiées, au 30/11/08) qui m'ont laissé au minimum un commentaire (dont une cinquantaine sans avoir de blog elles-mêmes). Près d'une centaine se sont classées dans ma catégorie "fidèles lecteurs" avec lesquels j'entretiens des échanges de commentaires réguliers. Ce "corpus" de fidèles lecteurs n'est pas figé, mais augmente (sans beaucoup de régularité, mais en fonction des efforts que j'y investis), tant en nombre qu'en "fidélisation". Et désormais, l'un d'eux (Ffred pour ne pas le nommer!) m'a fait à lui seul plus de 100 commentaires (en près de 18 mois), talonné de près par Wilyrah, et plusieurs autres n'en sont plus très loin (si le rythme actuel se maintient, c'est l'affaire de quelques mois). Les 30 plus assidus (10% des presque 300) totalisent à ce jour 1329 de mes commentaires reçus, soit la moitié! Exactement, j'en cumule 2654 au 30/11/2008. Autrement dit, en un an, j'ai eu pratiquement 2000 commentaires de plus que ce que j'avais compté pour mon 300ème billet du 26/11/2007 (mais je triche: dans un cas, j'enlevais les miens; ici, je les compte dans le total!).

Mon blog est désormais "en lien" dans une centaine d'autres (parfois, je le découvre par hasard, n'ayant jamais reçu ou rendu de visite "productive"!). Une journée sans que je reçoive un seul commentaire est désormais exceptionnelle; je suis un peu déçue les jours où j'en ai seulement 2 ou 3. En "vitesse de croisière", j'en valide 5 ou 6 par jour, et ceci simplement en publiant mon nouveau billet tous les 2 jours, et en rendant les commentaires reçus (sans rêver de lire la totalité de la blogoboule).

Je le sais désormais: n'étant pas une professionnelle, mes propres billets ne sont pas consultés à cause de ma célébrité personnelle ni pour leur intérêt propre, mais parce que j'entretiens un "réseau" d'échanges avec d'autres blogueuses (surtout livres?) ou blogueurs (surtout cinéma?). J'insiste sur le mot échange: quand je vais chez les autres, je lis ce qu'ils écrivent, et je fais mes commentaires sur ce sujet. Un commentaire qui dit vaguement "super ton blog, viens vite lire le mien", ce n'est PAS de l'échange, c'est du parasitisme pur et simple. Bien sûr, établir des "liens" (au sens humain, pas au sens informatique), c'est long. Mais que de richesse supplémentaire pour les deux parties! Pour la réciprocité des liens (liens de blog, cette fois), je suis partie sur une approche purement comptable. Il faut vraiment qu'un blogueur ne "joue pas le jeu" pour que je décide de ne pas le mettre en lien même s'il remplit "mes" conditions objectives (5 commentaires sur au moins 5 billets, rédigés sur au moins deux jours). Une seule personne (se reconnaîtra-t-elle?) n'y figure pas. Il s'agit d'un journaliste extrêmement actif dans la promotion de ses propres livres. Il a l'air de penser que l'univers des blogs sert uniquement à cela. J'ai eu une ou deux fois l'occasion de lui écrire ce que j'en pensais, sans grand effet semble-t-il. Si j'ajoute qu'il a pour prénom le patronyme d'un célèbre auteur de Pensées, certains l'identifieront peut-être? En ce qui concerne la "censure" de commentaires, j'en ai seulement supprimé 3 ou 4 depuis mes débuts (un sur Les bienveillantes, un "SPAM" pur et simple, et deux de la personne désignée ci-dessus). Pour ma part, il m'est arrivée récemment de m'apercevoir qu'un blogueur avait remplacé un mot de mon commentaire sur son blog par "xxxxxxx". Cela parce que le mot risquait de faire "spoiler" (soit - mais je n'y aurais pas pensé moi-même). 

Par ailleurs, avec bientôt deux ans de recul, je commence à m'interroger sur la durée de vie d'un blog? J'en ai vu déjà un certain nombre "passer en sommeil"... Rares semblent ceux qui fêtent leurs 4 ans (que dire alors de ceux qui célèbrent leur 6ème anniversaire, tel Naindien?!). Et un blog qui ne bouge plus est un blog mort, indépendamment de la qualité de son contenu "stocké" (contrairement à un site internet?).

Dans cette dernière "centaine", j'ai vraiment changé de rythme: ainsi, cet été, j'ai rédigé une série de "films deux par deux" (7 en tout, soit 14 films). J'ai également, cette année, regroupé à 4 reprises 2 romans sur un billet. Et mes billets "films vus et non commentés" en ont regroupé 32 en 9 billets. A mes débuts, ça m'aurait fourni 54 billets et pas 20 (mais ils étaient bien plus courts). En tout cas, seuls quelques-uns de mes billets de 2007 apparaissent encore dans mes 50 billets les plus commentés (soit 10%, qui totalisaient 845 commentaires au 30/11/2008). Or l'essor de mes commentaires datant de 2008, cela prouve bien que rarissimes sont les blogueurs à se plonger dans les "archives" d'un blog ET à éprouver l'envie de les commenter. Lorsque cela se produit, ça n'en a que plus de valeur!

En ce qui concerne les statistiques fournies par canalblog (ou d'autres plate-formes de blog), je persiste à penser que le «nombre de pages vues» n’est pas très signifiant. Typiquement, ceux qui arrivent par Google ne regardent que la seule page sur laquelle ils sont arrivés (et on peut supposer qu’ils ne jugent pas le blog intéressant puisqu’ils ne l’explorent pas plus outre). De la "page vue" n'est pas de la "page lue". Mais ils comptent pour «1». A l’inverse, les «visiteurs connus» peuvent représenter un petit nombre de personnes différentes, mais qui viennent plusieurs fois dans la journée (une session ne dure que 30 minutes, et un visiteur est considéré comme déjà connu s'il se connecte à nouveau au blog après 30 minutes). Comme toute blogueuse qui analyse ses statistiques (je suppose), j'ai par ailleurs constaté que des blogueurs peuvent se connecter depuis plusieurs "adresses IP", voire passer par un système (américain?) qui génère une adresse IP différente pour chaque page vue (outil qui semble utilisé par plusieurs blogueurs - avec du coup parfois la même adresse IP!). Et sans parler de mes propres visites ou de celles de mon ami, qui comptent parfois pour la moitié des "visiteurs connus". Autant, donc, pour ces chiffres bruts - et bêtes.

Pour finir, je remarquerai que plusieurs de mes commentateurs les plus fidèles (dans mon "top 20") se sont pausés cette année, alors que d'autres ont pris leur essor et vont se substituer à eux. Certains semblent avoir regroupé leurs efforts (mes chers J & K?), d'autres sont revenus après une fausse sortie, parfois plus prolixes qu'auparavant (Eelsoliver, qui en a profité pour recruter plusieurs contributeurs). Parfois, le blog est abandonné au profit (?) d'une ambitieuse véritable "publication en ligne" (exemple, Fanes de carottes, pour lequel Ekwerkwe avait renoncé un moment à son propre blog).

Il reste certainement encore des problématiques et des angles que je n'ai pas abordés dans ce billet. Ce sera peut-être pour le 2ème anniversaire de mon blog, dans quelques semaines! En tout cas, je constate que mon idée d'afficher et de tenir à jour le nombre de commentaires (avec première et dernière dates) faits chez moi par les blogs figurant dans mes "liens d'amis" n'a pas fait école: j'ai l'impression que seul le blog "Dasola" est assez cinglé pour gérer ça! Merci encore à DN (1).

(1) En janvier 2009, mon ami (qui m'a assisté incognito pendant 2 ans pour le secrétariat de rédaction et les statistiques du blog) accepte de dévoiler qu'il parcourt les blogs sous le pseudonyme de "Ta d loi du cine".

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :