samedi 1 août 2009

La patience de Mauricette - Lucien Suel

Le roman La patience de Mauricette de Lucien Suel (La Table ronde) va sortir courant septembre 2009. Grâce à Babelio (que je remercie) et son opération Masse critique, je l’ai lu en avant-première. L’histoire se passe de nos jours avec des retours en arrière à partir de 1938 dans la région d’Armentières et Comines en Flandres près de Lille. En août 2008, Mauricette Beaussart, 75 ans, est admise pour cause de troubles mentaux à la «Clinique» faisant partie d’un EPSM (Etablissement publique de santé mentale). Trois semaines plus tard, elle s’enfuit. En apprenant cela, Christophe Moreel, la soixantaine, un ami qui s’occupe d’elle, espère que rien de grave n’est arrivé et qu’on va la retrouver. Christophe est traducteur de romans (ou «âneries romantiques», dixit Mauricette) des éditions Charles-Quint (suivez mon regard). Mauricette et Christophe se sont rencontrés 20 ans auparavant, en prenant des cours d’informatique. Et bien que cela fasse des années que Mauricette souffre de crises de mélancolie profonde, cette femme passionnée de poésie a quand même pu exercer le métier de professeur de français. La narration alterne des chapitres courts écrits en italique, transcrivant le discours décousu de Mauricette (peut-être tiré d’un journal à moins que cela ne soit un monologue intérieur) où elle joue avec les mots: «Je broute mes médicaments», «Je suis ta soignée», avec des chapitres de narration pure qui racontent, entre autre, l’histoire de Mauricette (expliquant peut-être son état) jalonnée de quelques grands malheurs familiaux (touchant sa mère, son père, son petit frère Emile). Ce roman est l’occasion, pour l’auteur, de faire état des traitements dans le domaine psychiatrique à l’heure actuelle. D’ailleurs, Lucien Suel (originaire des Flandres artésiennes où il est né en 1948) a écrit son roman dans les lieux où se déroule l’histoire. Un petit clin d’œil «bloguesque» en passant: avec l’aide de Christophe, Mauricette a créé un blog, "etoilepointetoile.blogspot.com", où elle postait (avant ses derniers troubles) des extraits d’«Une anthologie du veau dans la littérature». Autant les chapitres de narration sont très faciles à lire, autant les chapitres en italique méritent toute notre attention, j’ai dû les lire et relire plusieurs fois: des bribes de la vie de Mauricette sont dévoilées d’une autre façon. Quant à la partie du titre «La patience», elle peut se comprendre de plusieurs façons, dont celle du jeu de patience ou réussite. A priori, c’est le deuxième roman que publie Lucien Suel après Mort d’un jardinier (La Table ronde) en 2008. J’espère que La patience de Mauricette va rencontrer son public, il le mérite.

PS: Suite au commentaire de l'auteur, voici son adresse de blog: http://academie23.blogspot.com.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,