Une affaire d'Etat est un thriller adapté d'un roman de Dominique Manotti intitulé Nos fantastiques années fric, publié aux Editions Rivages, avec comme toile de fond la vente d'armes en Afrique. Victor Bornand (André Dussolier, toujours très bien), conseiller personnel du président de la République, est impliqué jusqu'au cou dans l'explosion d'un avion au-dessus de la Guinée. Il s'ensuit des rebondissements où l'on croise un tueur, Michel Fernandez (Thierry Frémont, impeccable), à la solde de Bornand, des flics qui essaient de faire leur métier au péril de leur vie (Rachida Brakni et Gérard Laroche), un chef de la Sécurité intérieure (Jean-Marie Winling) qui veut "abattre" Bornand, une "Madame" appelée Mado (Christine Boisson), maîtresse occasionnelle de Bornand mais qui joue un jeu trouble. Une de ses protégées est d'ailleurs tuée "accidentellement". L'histoire se suit avec plaisir, c'est d'honnête facture. Le reproche que je ferais au film (qui dure 1h30), c'est que les personnages restent trop superficiels. On ne connaît rien d'eux, ni de leurs motivations. Je ne sais pas si dans le roman, ces personnages sont plus fouillés. En tout cas, vous pouvez aller voir ce film qui est nettement mieux que Mensch dont je ferai une mini-critique prochainement.