Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Dasola
Le blog de Dasola
Archives
Derniers commentaires
Challenges terminés

Pour les challenges de l'année en cours, 
voir colonne de droite

9 février 2010

Le refuge - François Ozon

Entre la descente en flammes de Dr Orlof et la critique élogieuse de Céline, je me situe au milieu avec une opinion plutôt positive.
L'argument (l'histoire): Louis et Mousse se droguent. Le dernier "shoot" est fatal à Louis mais Mousse s'en sort et en plus elle apprend qu'elle est enceinte depuis 8 semaines. Voici maintenant les miens (d'arguments).
Les points plutôt négatifs du Refuge de François Ozon sont à mon avis:
- les séquences du début où l'on voit le couple en train de se droguer en se faisant des piqûres en gros plan. Il y a un côté complaisant assez insupportable et qui n'apporte rien;
- le fait que cela se passe dans un milieu bourgeois très riche (du côté de Louis). Le même couple (Louis et Mousse interprété par Melvil Poupaud et Isabelle Carré) squatte en plein Paris un appartement de plus de 200 m2 et donne 400 euros pour 6 grammes d'héroïne frelatée. Je trouve cela un peu cliché;
- le fait qu'on ne sait pas de quoi vit Mousse, il n'y a aucune information sur qui elle est, d'où elle vient ni de quoi elle vit;
- le fait que la mère de Louis, très grande bourgeoise, semble un monstre insensible et qui demande à Mousse de se faire avorter: son fils Louis ne peut pas avoir de descendance. Elle est un peu caricaturale (L'actrice Claire Vernet, très bien, n'est pas en cause).

Le point ni négatif, ni positif, mais qui peut provoquer un débat: la question de l'homoparentalité.

Les points positifs qui me font adhérer au film sont:
- L'actrice qui était vraiment enceinte pendant le tournage. Elle irradie. On sent la plénitude. Ozon filme avec une grande délicatesse les formes arrondies d'Isabelle Carré (Mousse).
- Le pays Basque (la région de Guétary) où Mousse s'est retirée en attendant d'accoucher. Elle vit dans une jolie maison avec vue sur mer au loin. Superbe. Cela donne envie de partir. Les trois-quarts du film se passent dans cet endroit paradisiaque.
- Le frère homosexuel de Louis, Paul, très protecteur envers Mousse. Il la rejoint quelque temps avant de partir pour l'Espagne.
- Pour ce contraste brutal entre le début de l'histoire violente et mortifère et tout le reste du film où c'est l'attente d'une naissance dans une atmosphère apaisée.

Commentaires
O
La première séquence a son utilité. Surtout montrée si crûment. <br /> <br /> Ozon nous plonge dans le drame dès le commencement du récit, teintes sombre, enfermement, premier refuge, celui de la drogue.<br /> <br /> Et cet échange amoureux. Ils se piquent comme d'autres échangent des baisers. <br /> <br /> Le film a ses défauts mais pas tant dans ces images.
Répondre
M
je me suis également interrogée sur l'utilité de la première scène où ils se droguent mais je ne suis pas vraiment d'accord avec toi sur le caractère apaisé, j'ai plutôt eu l'impression que Mousse était perdue<br /> il y a une certaine grâce dans ce film, mais qui est gâchée, me semble-t-il, par le vide des personnages
Répondre
L
C'est un film qe j'aimerais beaucoup découvrir malgré les points négatifs que tu mentionnes...en aurai-je le temps??
Répondre
C
Je n'ai pas encore vu le film. Mais je ne suis pas très fan d'Ozon et le fait qu'il ait filmé Isabelle Carré vraiment enceinte me choque un peu, personnellement. Je pense à l'enfant, plus tard. Je m'imagine mal découvrir ma mère, enceinte de moi, dans un film. C'est vachement intime... Mais bon, elle a dû y réfléchir et préparer les mots.
Répondre
G
J'ai énormément aimé ce film. Les premières scènes sont-elles clichées ? je ne trouve pas, ozon frappe dur mais ne cède pas à la facilité et ne fait jamais dans le cliché à mon sens. Que ces images nous dérange, certes... Peut-être simplement pour contrebalancer avec la suite, Mousse qui va apprendre a (sur)vivre, (re)vivre. Un portrait différent de la femme enceinte, séduisante. Pour moi, Ozon continue d'oser, de déranger, de surprendre, de film en film.
Répondre
C
Oui, c'est vrai, grand coup de coeur pour moi !! :) les critiques sont en général plutôt mitigées, c'est étrange, j'ai eu la sensation d'assister à un chef d'oeuvre !!
Répondre
Z
A quel moment il est question d'homoparentalité ? <br /> <br /> Ricky, le dernier Ozon, m'avait laissé un sentiment mitigé alors que j'apprécie vraiment son cinéma. Le Refuge a d'assez mauvaises critiques mais je suis pressée de me faire mon propre avis :-)
Répondre
M
Vous êtes dur ! Il est pas mal du tout ce film. C'est pas son meilleur certes. Pour moi, l'homoparentalité est un point positif du film. C'est un fait que certains homos ont envie d'être père. Ce film l'exprime joliment et de façon sous-jacente.
Répondre
E
j'ai un peu de mal avec le cinéma de Ozon d'une façon générale mais bon, pourquoi pas...
Répondre
D
Faut-il ajouter autre chose à ma note (merci pour le lien :)) ? C'est vrai que je déteste ce film, notamment pour les points négatifs que tu cites au début et qui me paraissent déteindre sur toute l'oeuvre : beaucoup de clichés, de lourdeurs psychologiques et naturalistes et surtout que c'est laid!!!
Répondre
F
Me flinguer le Melvil dès le début du film y a rien à faire je ne pardonne pas !!
Répondre
M
En ce moment, j'oublie de ciné, c'est la cata ! Je ne trouve du temps uniquement pour amener mes filles voir des machins pour enfants (par exemple le dernier Disney à ne surtout pas visionner si on a le choix !!!)... ;-)
Répondre
A
Je vais le voir à 14h, j'espere ne prendre que les côtés positifs!
Répondre
A
Je n'ai jamais été une adepte du cinéma d'Ozon et j'en ai marre de la jeunesse dorée qui se drogue à longueur d'écran. Deux raisons majeures de ne pas me déplacer.
Répondre
Le blog de Dasola
  • CINEMA, LIVRES, DVD, SPECTACLES, TV - BILLETS DE BONNE ET (parfois) MAUVAISE HUMEUR. Critiques et opinions sur films, livres et spectacles. [Secrétaire de rédaction et statistiques: "ta d loi du cine" (215 commentaires, du 17/01/07 au 14/04/24)].
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
83 abonnés
Liens (en cours de mise à jour)

** INDEX AUTEURS (LITTÉRATURE), FILMS & REALISATEURS (CINÉMA) **

*** CHALLENGES DE L'ANNEE EN COURS ***


** LE SITE DU STATISTICIEN **


*** LIENS ***
(BLOGUEURS COMMENTANT SOUVENT LE MIEN)

  • = Dix blogueuses et blogueurs ayant fait au moins 500 commentaires chez dasola se présentent =
  • On crée un lien lorsqu'un blogueur a commenté au moins cinq billets en venant à (au moins) deux dates différentes sur ce blog. 
  • Une adresse de mail (xxx@yyy.fr ou com...) [non publiée!] est exigée par Canalblog pour enregistrer votre commentaire. 
  • Vous ne voyez pas tout de suite apparaître votre commentaire, car je dois d'abord le valider (cela peut prendre quelques heures)
CINÉMA (22 blogs en activité)

DIVERS - CULTURE (58 blogs en activité)

LIVRES (70 blogs en activité)

QUELQUE TRISTESSE

QUELQUES BLOGS DÉSORMAIS EN PAUSE (À MON GRAND REGRET)

QUELQUES INFIDÈLES (NE ME RENDENT PLUS MES COMMENTAIRES...)

QUELQUES INTROUVABLES (BLOGS SUPPRIMÉS OU DISPARUS?)

SANS BLOG (COMMENTATEURS SUR LE MIEN)

STATISTIQUES, INFORMATIONS, RECORDS (DEPUIS LA CRÉATION DU BLOG)

  • * Blog créé le 09/01/2007, transféré sur Canalblog en juin 2007, migré à l'insu de son plein gré sur l'outil Overblog en février 2024 *
  • 2702 billets (au 16/04/24), dont tous ont eu au moins un commentaire
  • 33 097 commentaires (au 16/04/24 [+ 20 [anciennement 203] "égarés" lors de la migration"]) [dont 260 dasola] par au moins 1273 personnes, dont 101 (re)venues en 2024
  • 407 blogueurs [dont 156 actifs en 2024] m'ont fait au moins 5 et jusqu'à 1209 (au 16/04/2024) commentaires (voir ci-dessus)
  • Abonnés (être prévenu à chaque nouveau billet publié sur le blog): 77 au 07/03/2024 (via "Newsletter" ci-dessus)
  • Billet commenté par le plus de personnes: 77 commentaires par autant de commentateurs/trices (billet du 09/01/2014)
  • Billet comptant le plus de commentaires: 123, par 46 commentateurs/trices différent(e)s (billet du 10/06/2023)
  • Record de commentaires en 1 an de date à date par 1 même blogueur-euse: 146 par DocBird (du 15/07/22 au 14/07/23)
  • Record de commentaires en un mois: 355 en janvier 2014
  • Record de commentaires en une année civile (même blogueur-euse): 143 par Manou en 2023
  • Record de commentaires en une journée: 44 le 09/04/2009
  • Records de nouveaux commentateurs en un mois: 24 (dont 22 blogueurs) en mai 2008 et mars 2009
Pages