jeudi 25 novembre 2010

Le fils de l'ombre - Jon Sprunk

Dans le cadre d'une opération spéciale "Masse Critique" de Babelio dédiée aux littératures de science-fiction, fantasy et aux mondes de l'imaginaire, j'ai choisi un livre paru aux Editions Bragelonne, Le fils de l'ombre (1er tome d'une trilogie), d'un écrivain américain, Jon Sprunk. Il s'agit de son première roman, qui est paru en même temps dans plusieurs pays. Je ne sais pas quand seront publiés les deux autres tomes. J'annonce tout de suite que c'est la première fois que je lis ce genre de littérature. Je voulais tester. Ce ne fut pas désagréable du tout. Dans une époque indéfinie plus moyenâgeuse que futuriste, l'histoire se passe à Othir en proie à des querelles de pouvoir. Caim, le héros, est un assassin. Il tue sur commande. Il devient lui-même une proie pour des plus "méchants" que lui. On se situe dans un univers de sorcellerie où tous les combats se font à l'arme blanche. Caim est doté de pouvoirs surnaturels de par sa mère. Il a des principes et un esprit chevaleresque quand il doit sauver une jeune fille, Joséphine, qui n'est pas une simple donzelle écervelée. Caim est épaulée par une sorte d'elfe, Kit (il n'y a que lui qui la voit), une jeune femme au caractère bien trempé et qui éprouve un peu de jalousie vis-vis de Joséphine. Les ennemis de Caim s'appellent Ral et Levictus (ce dernier étant un grand sorcier). Tous les noms des lieux et des villes sont inventés (en revanche, on parle de fiacre et de moquette!). Cela peut sembler déstabilisant car on manque de repères, mais on s'habitue. Quelques termes péjoratifs sonnent très contemporains (cela détonne un peu). Quand le roman s'achève, on a envie de savoir quelles nouvelles aventures va vivre Caim. Vivement la suite! Et merci Babelio.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,