Ce film étant un coup de coeur pour ffred et neil, je me joins à leurs louanges en ce qui concerne Louise Wimmer. Durant une heure 20, Louise Wimmer (Corinne Masiero, une actrice que je ne connaissais pas du tout) crève l'écran de sa présence, de sa voix, de son allure, de sa détermination à ne pas lâcher prise. Louise dort dans sa voiture même si elle a un travail. Depuis 6 mois, elle attend qu'on lui attribue un appartement qui lui rendra un peu plus de dignité. Louise travaille dans un hôtel (dans le Territoire de Belfort), elle fait les chambres et prépare les petits-déjeuners. Elle est aussi, de temps en temps, employée de maison. Elle reçoit son courrier par l'intermédiaire d'une tenancière de bar. Sa voiture lui joue des tours mais elle reçoit de l'aide. Sa fille et son ex-mari n'ont pas trop de considération pour elle. Louise "craque" de temps en temps mais ne baisse pas les bras. Ce n'est pas une femme "aimable". Elle ne veut pas que l'on s'apitoie sur elle. D'ailleurs on ne saura pas pourquoi Louise Wimmer se trouve dans cette situation. C'est ce passé que l'on ne connaît pas qui rend ce film passionnant. Il n'y a pas de scène en trop. C'est un film concis sans atermoiement inutile. Ne passez pas à côté de Louise Wimmer, un film à voir en ce début d'année.