jeudi 7 juin 2012

Les femmes du bus 678 - Mohamed Diab

Même s'il comporte de nombreuses imperfections et quelques facilités, essayez d'aller voir Les femmes du bus 678, un premier film d'un réalisateur égyptien, Mohamed Diab. L'histoire tirée de faits réels se passe en 2009. Trois femmes issues de milieux socio-économiques différents sont agressées sexuellement à un moment donné: Seba, à l'issue d'un match de football; Nelly, traînée par un conducteur de voiture qui semble faire des gestes obscènes; et la troisième, Fayza, qui fait partie de ces femmes subissant des attouchements réguliers dans les bus bondés (dont le 678) qui parcourent Le Caire. Toutes les trois décident de contre-attaquer chacune à leur façon.
En plus du harcèlement sexuel est évoqué le fait que les hommes qui ne sont pas capables de subvenir aux besoins d'une famille ne peuvent pas se marier avant longtemps et sont donc frustrés sexuellement. Il est dit aussi que des enfants sont punis quand leurs parents oublient de payer l'école (privée). Enfin, le poids des traditions est tel que les femmes agressées hésitent à porter plainte car les familles se sentent humiliées. J'ai également été frappée en constatant que si une épouse est agressée, c'est le mari qui se sent souillé: un comble! Les hommes ne sortent pas grandis de ce film, sauf peut-être un inspecteur de police qui verse des larmes quand il tient sa dernière-née, lui qui a toujours eu des garçons. Le réalisateur agence habilement les scènes du point de vue chronologique. Il semble que ce film ait peut-être fait bouger les choses, car l'agression sexuelle est désormais punie par la loi en Egypte (le film date de 2010). Malheureusement, il y a peu de plaintes. Les trois actrices principales sont vraiment très bien. Je vous recommande ce film.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,