J'ai vu et apprécié Passion de Brian de Palma qui est un remake de Crime d'amour d'Alain Corneau (son dernier film). Je l'ai d'ailleurs trouvé nettement plus réussi que le long-métrage original. Le scénario m'a paru plus crédible et il n'y a pas le déséquilibre que j'avais noté entre les deux personnages principaux. A noter, pour l'anecdote, que le réalisateur, qui a réadapté l'histoire tournée à Berlin, a gardé les mêmes prénoms pour les deux personnages féminins, Christine et Isabelle. Mais à l'inverse de Crime d'amour, la blonde Isabelle est devenue brune (Noomi Rapace), quant à la brune Christine, elle est devenue blonde (Rachel McAdams). J'ai été un peu destabilisée au début mais cela ne m'a pas empêché de suivre avec grand plaisir les relations amour-haine teintées de perversité et d'humiliation qui unissent Christine et Isabelle (les deux actrices sont vraiment très bien), l'une étant la supérieure hiérarchique de l'autre dans une grande société de communication publicitaire. Un troisième personnage, Dani, qui n'existe pas dans le film original, va jouer un rôle essentiel dans le drame qui se joue devant nous. Le film frappe par le travail sur l'image. Dans le corps du film, Brian de Palma se sert de tous les supports possibles pour nous raconter cette histoire : les images sur ordinateur, sur téléphone portable, des caméras de surveillance. Il utilise même le "split screen" (image coupée au milieu de l'écran), sans oublier les images mentales issues de cauchemars. Cette histoire d'une grande violence dont le rythme s'accélère à la fin se termine dans une musique tonitruante. Je recommande.