J'ai hésité à aller voir Effets secondaires de Steven Soderbergh, n'ayant pas gardé un bon souvenir de Contagion du même réalisateur. Hé bien, ce nouveau film est à mon avis nettement mieux. Il commence comme un thriller médical et s'achève comme un thriller tout court. Une jeune femme, Emily (Rooney Mara), tue à l'arme blanche son mari qui vient de sortir de prison, après que celui-ci ait purgé une peine pour une fraude financière. Avant d'en arriver là, on a constaté que cette jeune femme est déprimée, qu'après plusieurs tentatives de suicide, elle prend des antidépresseurs prescrits par un psychiatre (Jude Law). J'ai vraiment cru que le réalisateur avait l'intention de faire une critique des effets secondaires des médicaments. Et bien pas du tout... Je vous laisse découvrir tous les retournements de situations. L'action est bien menée. Catherine Zeta-Jones, en psychiatre pas très nette et de surcroît lesbienne, est convaincainte. Jude Law montre qu'il a un talent certain loin des personnages de jeunes premiers; et enfin Rooney Mara, avec son visage lisse, revèle bien des zones d'ombre. Un très bon film. Lire le billet d'Alex.