P1040358

Voici un roman plaisant, le deuxième que je lis de de Marina Lewycka. Paru en 2011, Des adhésifs dans le monde moderne (Editions des 2 Terres, 504 pages) se trouvait dans ma PAL depuis au moins un an et il vient de paraître en édition de poche. A Londres, Georgie Sinclair écrit des articles pour une revue, Les adhésifs sur le monde moderne. Son mari, Rip, vient de la quitter; son fils se pose des questions existentielles sur Dieu et la fin du monde, tandis que sa fille vit au loin. Un jour, Georgie fait la connaissance par hasard d'une vieille dame juive et excentrique, Naomi Shapiro (elle ne veut pas dire son âge), et de ses 7 chats qui lui tiennent compagnie dans une grande maison qu'elle habite depuis 60 ans. L'histoire se passe sur 6 mois et beaucoup de choses vont survenir: Georgie prend un amant (agent immmobilier) pendant que Mme Shapiro se retrouve à l'hôpital plusieurs fois suite à des chutes. Georgie, qui se prend d'amitié pour la vieille dame, s'acharne à éviter qu'une assistance sociale ne place Mme Shapiro dans une maison de retraite, et que des agents immobiliers n'achètent la maison à vil prix. Georgie engage des artisans malheureusement pas très compétents pour retaper des pièces mal entretenues. Je vous dirais que les chats sont des personnages essentiels à l'histoire, l'un (une chatte) s'appelle Violetta, et un autre, Wonder Boy se comporte comme "un vrai caïd". Le récit, qui est enlevé, évoque pas mal la grande Histoire (la Seconde guerre mondiale, la création d'Israël et l'attitude courageuse des Danois qui ont sauvé des Juifs). J'ai lu ce roman en 3 jours et je l'ai même préféré à Une brève histoire du tracteur en Ukraine. Lire le billet de Luocine.