jeudi 7 mai 2015

Les jardins du roi - Alan Rickman / My Old lady - Israël Horovitz

Parmi les sorties du marcredi 6 mai 2015, j'ai choisi au hasard deux films (britanniques tous les deux) car j'apprécie beaucoup les acteurs que l'on voit sur l'écran.

Je commence par Les jardins du roi d'Alan Rickman qui réunit Louis XIV, André Le Nôtre, Mme de Montespan, la Princesse Palatine et son mari Philippe d'Orléans, avec en arrière-plan Versailles et son château en train de se construire. L'histoire se déroule en 1686, l'année de la mort de la reine Marie-Thèrèse, la femme du monarque. Le réalisateur, qui interprète le roi soleil (il est aussi co-scénariste), imagine un beau personnage féminin de pure fiction, une collaboratrice d'André Le Nôtre, Sabine de Barra, qui va concevoir le bosquet aux rocailles installé dans un coin du parc du château. Jeune veuve, Sabine va bien entendu tomber dans les bras du jardinier du roi et affronter la jalousie de l'épouse de ce dernier. Kate Winslet est tout à fait convaincante dans son personnage qui fait fi des obstacles sur sa route face à Mathias Schoenaerts (pas désagréable à regarder), lequel s'en tire aussi très bien.
Si on fait abstraction de pas mal de choses: le fait que les personnages s'expriment en anglais (j'ai vu le film en VO); que le film n'a pas été tourné en France mais en Angleterre; que des scènes comme, par exemple, la conversation entre le roi et Mme de Barra dans le jardin de La Quintinie, sans personne autour, semblent assez loin de la réalité historique, j'avoue que j'ai passé un bon moment et je pense que je n'étais pas toute seule.

Je passe à My Old Lady, adapté d'une pièce d'Israêl Horovitz qui est aussi le réalisateur du film. Mathias Gold (Kevin Kline, un acteur devenu trop rare sur nos écrans) est un Américain qui débarque à Paris avec l'intention de revendre l'hôtel particulier sur deux étages (et avec un grand jardin) situé dans le quartier du Marais à Paris que lui a légué son père décédé récemment. Ce dernier a oublié de lui préciser qu'il avait acheté cet hôtel en viager 43 ans auparavant à une femme, Mathilde Girard, qui y habite toujours. Il s'agit de la "Old Lady" (elle a 92 ans) du titre, interprétée par la géniale Maggie Smith. La rente viagère mensuelle s'élève à 2400 euros, somme relativement modique pour un bien estimé à 12 millions d'euros. Mathilde est en pleine forme et elle aime le bon vin (un verre à chaque repas). Mathias qui, à 57 ans et 11 mois, n'a pas d'enfant, pas d'argent et est divorcé trois fois, voudrait se débarrasser le plus vite possible de cette maison et quitter Paris. Mais Mathilde et Chloé, la fille de Mathilde, (Kristin Scott-Thomas) ne se laissent pas faire. J'ai trouvé que l'histoire démarrait bien. Il y a un ressort comique évident. En revanche, à partir d'un certain moment, ça s'étire en longueur, on s'ennuie un peu. C'est dommage. Le Paris très "carte postale" est plaisant. A vous de voir.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,