Voici un film qui risque de rester inaperçu. et cela serait dommage. Lea de Marco Tullio Giordana est sorti a priori dans très peu de salles. Lea, comme Nos meilleures années (2003) du même réalisateur, a été tourné pour la télévision italienne. J'ai aimé ce film, la manière dont le réalisateur retrace l'histoire vraie de Lea Garofalo, née en Calabre dans les années 70 et morte dans la nuit du 24 au 25 novembre 2009 dans la banlieue de Milan. On mettra deux ans à retrouver les restes de cette femme qui fut la compagne de Carlo, membre et bras armé de la 'Ndrangheta, la mafia calabraise. Le frère de Lea faisait aussi partie de ce groupe. Lea n'était pas comme eux. Elle leur tenait tête. Lorsque Carlo s'est retrouvé une première fois en prison, Lea, qui avait pour but de protéger sa fille Denise, s'est tournée vers la police qui lui a accordé une protection policière pas toujours efficace. Lea et sa fille déménageront souvent car la 'Ndrangheta n'aura de cesse de la poursuivre pour l'éliminer. Ce sont Carlo et quatre autres tueurs qui se chargeront de la sinistre besogne. J'ai aimé la sobriété de l'ensemble. J'ai beaucoup apprécié les deux actrices principales. Un film que je conseille.