P1110207

Après de nombreuses autres blogueuses, voici mon billet positif sur un roman qui m'a plu même si je m'y suis reprise à deux fois pour le commencer. Je n'ai pas "accroché" au tout début de Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman (Editions 10/18, 452 pages), et puis le déclic s'est fait. Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, on comprend qu'Eleanor, la trentaine, est une accidentée de la vie. Elle mène une vie sage, bien réglée, et aime faire des mots croisés. Elle tombe néanmoins amoureuse d'un chanteur de rock qu'elle n'a jamais rencontré en "vrai". Comptable, Eleanor fait la connaissance de Raymond Gibbons, le nouvel informaticien de l'entreprise où elle travaille. Raymond est un homme gentil qui va peu à peu devenir l'ami d'Eleanor. Il n'est pas rebuté par le visage très abîmé d'Eleanor, qui va peu à peu se métamorphoser. J'ai aimé la fin de l'histoire qui ne nous est pas racontée mais que l'on peut deviner. Un joli roman émouvant. En revanche, évitez de lire la 4ème de couverture qui ne donne pas envie de se plonger dans l'histoire d'Eleanor et cela serait dommage. Lire le billet d'Aifelle qui renvoie à d'autres blogs, ainsi que ceux d'Eva  et de Yueyin. Merci à elles pour m'avoir donné envie de lire ce roman.