Je (ta d loi du cine, "squatter" chez dasola) ne sais pas si j'aurai l'occasion de rédiger un troisième monument de mauvaise foi, la situation finissant par évoluer. Mais je ne vais pas me priver de publier ce deuxième travail aujourd'hui.

Je prête attention au nombre des décès affichés chaque jour. J'attends avec impatience qu'on me donne le supplément de naissances, d'ici 8 ou 9 mois...

Bien savoir ce que représentent nos sacro-saints chiffres (contaminés, décédés...): ce qui est "mesuré", en hôpital. Ca me rappelle ce qu'on peut dire des hôpitaux: des lieux à fuir, car on y meurt énormément...

Vu passer dans la presse que les autorités se sont aperçu qu'il pouvait être difficile de dépister les personnels travailant en chambre froide: vous avez dit température corporelle plus élevée que la normale?

Synthèse de l'action de l'Etat: on fait ce qu'on peut avec les moyens qu'on a. Ensuite et surtout, il faut la vanter...

Apprécions l'assonnance: vers un pistage massif suite aux carences dans le dépistage pour tous...

Et hop, une étude dit que le virus pourrait voler jusqu'à 4 mètres autour d'un malade (merci, hôpital préfabriqué à Wuhan). Et hop, la durée d'incubation pourrait être bien plus longue que prévu (merci, Charles de Gaulle en croisière). Et hop, on pourrait tomber malade une deuxième fois...

Et vlan: à peine on aura un vaccin, vous allez voir qu'il deviendra non seulement absolument indispensable, mais encore obligatoire (sous peine de quoi?). Ad majorem laboratoriorum gloriam...

Prédiction (paraît-il?): au 11 mai 2020, seulement 5,7% (cinq "virgule" sept) de la population française aura été en contact avec le virus, et donc (bla-bla-bla...). Expertise, ou l'art de raisonner juste sur des données fausses...

Je me souviens d'un temps (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître) où l'armée française expliquait à tous ses braves petits appelés qu'en cas de guerre chimique, les agents neurotoxiques adverses (sarin, soman, tabun et autres VX) pouvaient être létaux à partir d'une simple gouttelette effleurée à main nue... Pour s'en protéger, on avait des tenues NBC (nucléaire - bactériologique - chimique), des masques ANP (appareil normal de protection).

Je porte un masque, qu'est-ce que cela veut dire? "Ne m'approchez pas!".

Pas de courrier dans ma boite aux lettres, mais de la pub, oui. Voilà qu'une agence de l'organisation régionale des professionnels de l'immobilier propose ("Spécial COVID-19") une "estimation précise et à distance, sans aucun déplacement", pour une "vente à distance"! Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient...

Le virus aurait une action sur le cerveau! Mourir, la belle affaire! Mais devenir gaga, oh, devenir gaga...

Les premiers livres sur le Covid-19 et son coronavirus vont sortir incessamment (ou sont déjà sortis?). A venir ensuite: le film, la série TV, le manga, la BD franco-belge, le roman graphique et la chanson. Pour la pièce de théâtre, le ballet et l'opéra, il faudra encore attendre un peu...

Il me semble que les terriens que nous sommes sont en train de faire l'économie des destructions occasionnées par une guerre mondiale, tout en vivant le bouleversement des mentalités correspondant. Pas d'immeubles ou d'infrastructures ruinés à déblayer puis à reconstruire, quelques centaines de milliers de morts (et non des dizaines de millions), des prisonniers temporaires presque volontaires, pas d'incendies, pas de radiations... Mais bon sang, par rapport à 1914-1918 ou 1939-1945, de quoi se plaint-on? Plus qu'à mettre en application la stratégie du choc de Naomi Klein - mais vers quoi?

Du Président, après "nous sommes en guerre", on a entendu "le 11 mai". On attend avec impatience la suite des messages personnels ou de la phrase codée... Quels seront les mots-clés forgés ou martelés? "Gardons le moral"? "La sortie du confinement va être progressive"?

D'Edouard Philippe aux Français, devant les députés, mardi 28 avril, en substance: "si vous n'êtes pas sages, gare au coup de bâton!". Très Rooseveltien (Théodore!).

Je ne sais pas s'il y aura un 3ème billet, puisqu'on s'achemine sans doute, malgré tout, vers une fin de crise du confinement. Enfants comme adultes, la récréation est finie. Au boulot, fainéants! Il n'est de Dieu que l'économie capitaliste, et Macron est son prophète.

Pour finir, une petite devinette: d'où vient l'image ci-dessous?

Enigme

Réponse, sans doute, dans un prochain billet de dasola...

A la prochaine!