...Comme auraient dit à peu près les Anglais (d'après un titre du Times, en temps incertain, je crois... - "Le continent est isolé"). 
Bon, nous aussi, on en reprend, nous a-t-on signifié, pour au moins quatre semaines de confinement à cause de cette fichue Covid-19.

Ça y est, papa Macron a parlé. Vous savez ce qu'est l'acceptabilité sociale, les enfants? C'est quand il y a de grosses probabilités que les joyeusetés durent plutôt 8 voire 12 semaines, mais qu'on préfère nous les distiller par paquets de 4...

== Du coup, je (ta d loi du cine, squatter" chez dasola) dois mettre au frigo un certain nombre de mes p'tites notes prises ces dernières semaines... pour une prochaine fois, et ré-orienter le présent billet! ==

On parle bien de 2ème confinement (et non de second!). On parie qu'on (les survivants...) s'en prendra un troisième au printemps...? A peine le temps d'avaler 2-3 goulées d'air avant d'être replongés sous l'eau.

Ai soupiré devant le privilège dont avait bénéficié ce touriste japonais, qui s'est vu ouvrir pour lui tout seul l'accès au Machu Picchu! Loin de la foule envahissante, mon rêve...

Quelques restes de l'époque où l'on pouvait se déplacer librement (masqués bien sûr).
Entendu dans le train, avec le message informant du passage de la "voiture de restauration": « il est possible de payer par ticket restaurant, espèces ou carte bleue ("merci de privilégier le paiement par carte sans contact"); après votre dégustation, dans le respect des gestes barrières (1), nous vous invitons à remettre votre masque ». Bon OK, il a quel goût, le virus? Surtout, n'oubliez pas de bien le mâcher et de boire un bon coca-cola par-dessus (vendu à part) entre chaque bouchée, ça vous aidera à digérer?

Glané au centre de don du sang où j'avais été accomplir mon petit devoir, en réponse à ma demande: "on remettra le Livre d'Or en circulation seulement quand Coco ne rôdera plus dans le secteur...!".

Grincé (par moi) après le couvre-feu et avant le reconf': la science médicale vient d'accomplir un gros progrès; on sait désormais que cet animal de virus chasse de nuit. Merci Président Macron!

Tout le monde a bien noté l'avertissement avec ses trémolos? Si on n'avait rien fait (pas reconfiné), on aurait pu aller vers les 400 000 morts. C'est sûr qu'aujourd'hui, les 100 000 dont on nous avait menacés en début d'année nous auraient moins impressionnés...

Toujours les mêmes populations qui sont les plus à risque. Les gros, les joufflus, les obèses... savent ce qu'il leur reste à faire pour quitter leur dangereux statut (comme le chantait à peu près Brassens).

Ça me fait penser: il y a une charade qu'on m'a racontée, je ne l'ai pas bien comprise, elle ne commence pas comme d'habitude. Ça dit: "mon dernier est une marque de bière."...

Et tiens, encore une question dont je ne trouve guère la réponse dans la presse... En homéopathie, pour soigner LE virus, c'est quelle dilution?

Bon, les stocks de masques, c'est OK... Et les gants? Quelqu'un a pensé aux gants? Ah, on est vraiment doués, dans ce pays...

En plus du masque avec une paille, j'attends le masque-tandem ou biplace (pour mêler nos haleines sans les mélanger avec d'autres...)...

Attendue aussi avec impatience, la fin de la buée sur les lunettes. Qui veut payer pour voir?

Hop, une quinzaine de considérations, ça va suffire, j'ai pas trop le coeur à aller plus loin...

A suivre encore le mois prochain!

(1) et non "gestes barrière" comme je l'avais écrit dans un premier temps. L'Académie s'est épanchée sur la question...