Avant mon billet suivant sur les "films vus non commentés", j'écris deux billets sur deux films que je viens tout juste de voir et qui m'ont énormément plu. Je commence par A plein temps d'Eric Gravel dont j'avais apprécié le premier long-métrage qui date de 2017, Crash Test Aglaé (2017). Dans A plein temps, il donne un rôle sensationnel à Laure Calamy, une mère qui élève seule ses deux enfants dans une maison à des dizaines de kilomètres de Paris. Quand le film commence, on entend la respiration d'une femme qui dort. Il y a un gros plan sur ses lèvres. Un réveil sonne et c'est parti pour 1H25 trépidante.  Il fait encore nuit, Julie (Laure Calamy, extraordinaire) fait lever sa petite famille, le petit déjeuner avalé, elle emmène ses enfants Nolan et Chloé chez sa voisine Madame Lusigny qui réchigne de plus en plus à les garder aussi longtemps. Jule prend le train et, arrivée vers Paris, on annonce que le trafic est arrêté. Des grèves de transports sur Paris commencent et Julie va vivre plusieurs jours de galère - et cela tombe évidemment mal. Julie, en attendant de retrouver un emploi selon ses diplômes et ses compétences, est premère femme de chambre dans un palace parisien. Le rythme pour faire chaque chambre est effrené et tout doit être parfait pour un clientèle exigeante qui paye cher la nuit. Elle semble bien s'entendre avec ses collègues, mais elle se rendra compte que c'est chacun pour soi. Elle doit passer un entretien d'embauche qui, espère-t-elle, aboutira, et pendant ce temps, la grève se durcit et se déplacer devient compliqué. Julie a des problèmes de fin de mois et son ex tarde à lui payer la pension alimentaire. Mais cela n'empêche pas Julie de fêter l'anniversaire de son fils Nolan. Pendant que l'histoire se déroule, Julie court beaucoup, mais c'est une battante, une guerrière, elle ne "craque" pas et on se demande comment elle fait. La salle où j'ai vu le film était presque pleine, je pense que les spectateurs l'ont bien apprécié. Je le répète, Laure Calamy est formidable. Le film à voir cette semaine. Lire le billet de Selenie. Mon second billet sera publié dans deux jours.