Voilà un film français qui fait passer un bon moment. Irréductible est une comédie qui dure 1H26 dans laquelle Vincent Peltier (Jérôme Commandeur lui-même) est devenu fonctionnaire à l'office des Eaux et Forêts de Limoges. On a le plaisir d'admirer par deux fois la gare de Limoges (classée monument historique). Tout va bien pour Vincent qui, par ses fonctions, reçoit des pots-de-vin, commence sa journée à 11 heures, mène une vie pépère, etc. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, une mauvaise nouvelle chamboule sa vie. Un vaste plan lancé par le gouvernement décide de "dégraisser le mammouth". On demande à une certaine catégorie de fontionnaires dont il fait partie (il est célibataire sans enfant ni parents handicapés à charge...) de démissionner en échange d'un chèque d'indemnités de licenciement. Mais Vincent s'accroche à son emploi "à vie", d'autant plus qu'il est conseillé par un syndicaliste cégétiste du rail qui lui dit de ne céder en aucune façon. Dans le rôle du syndicaliste qui prône la semaine de 18 heures (en attendant celle de 14 heures), Christian Clavier est génial. Face à Vincent, il y a une employée du ministère, Isabelle Bailliencourt (Pascale Arbillot, très bien) qui, pour le convaincre de démissionner, le fait muter dans des endroits improbables, comme le fin fond du Groenland où il doit défendre les scientifiques contre les attaques d'ours polaires. Bien entendu, Vincent ne désarme pas et il va même rencontrer l'amour. C'est un film vraiment sympathique avec une jolie fin. Les acteurs ont l'air de beaucoup s'amuser. Il faut noter une apparition de Gérard Depardieu, ainsi qu'une courte séquence où Valérie Lemercier est une fois de plus irrésistible de drôlerie. Je conseille ainsi que Pascale ou Henri Golant.