Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Dasola
Le blog de Dasola
Archives
Derniers commentaires
Challenges terminés

Pour les challenges de l'année en cours, 
voir colonne de droite

3 mars 2023

The Fabelmans - Steven Spielberg

En lisant toutes les éloges à propos de ce film de Steven Spielberg (lire Princecranoir ou Pascale, et un de mes collègues m'a dit que c'était le meilleur film qu'il avait vu depuis des années - il va beaucoup au cinéma), je me suis décidée à aller voir The Fabelmans dans une très grande salle pleine de spectateurs. Pour résumer, et je ne vais pas me faire que des amis, j'ai eu du mal à entrer dans ce film très autobiographique que je n'ai pas trouvé très bien interprété. Pendant une heure, je me suis ennuyée. En 1952, Sam Fabelman, un petit garçon très éveillé, découvre la magie du cinéma. Il est entouré de deux puis trois soeurs et de parents aimants. Justement, en parlant des parents. Paul Dano qui joue le père est vraiment bien mais je n'en dirais pas autant de Michelle Williams qui joue la mère. La coiffure improbable et le maquillage arrivent à la rendre laide. Elle est très mal dirigée et elle en fait des tonnes. Sam grandit en continuant à faire des films amateurs avec une vraie mise en scène et il les monte lui-même. C'est lors d'un visionnage de rushs qu'il découvre  quelque chose qui va bouleverser sa vie. A partir de là, j'ai commencé à apprécier The Fabelmans mais je n'ai pas été vraiment émue. Il y a des moments amusants quand Sam, qui est au lycée, dirige le film de fin d'année, ou quand une jeune fille, très bonne chrétienne, veut convertir Sam. Steven Spielberg est co scénariste. Je pense qu'il aurait dû laisser la réalisation à quelqu'un d'autre, mais je ne sais pas qui. Il faut noter la dernière séquence où Sam rencontre John Ford (David Lynch, méconnaissable) qui est, pour moi, la meilleure du film.

Lire aussi les billets de Selenie et Mymp.

Commentaires
C
Bonjour Dasola, je n'ai pas vu le film (j en'ai pas vu l'intérieur d'une salle de ciné depuis trop longtemps!) mais je lisais récemment que ce film était un échec retentissant aux Etats-Unis, mais marchait très en France (Europe?). Je le verrai à la tv.
Répondre
S
Complètement d'accord, cette scène avec Ford est magnifique, et titille notre âme cinéphile ;)
Répondre
C
Pour une fois j'ai vu (car arrivé ici) le film. Je l'ai trouvé bien réalisé mais à aucun moment il ne m'a touchée, ou émue, nada!<br /> <br /> Donc...je serais assez d'accord avec toi!<br /> <br /> Bonne journée
Répondre
S
Bonjour dasola. Laisser la réalisation à un autre : surtout pas pour un film si personnel ! :) Spielberg y confesse avoir une caméra à la place du coeur et faire du cinéma pour sublimer une réalité qui l'effraie, d'où cette manière particulière qu'a le film d'osciller entre la consolation (les images de bonheur familial) et la fêlure (les images qui montrent que ce bonheur est en fait factice). J'ai plus retenu la fêlure que la consolation.
Répondre
A
J'hésitais devant la longueur du film et la crainte de moments d'ennui, tu ne m'aides pas là !! Bon après-midi Dasola.
Répondre
D
Bonjour Dasola<br /> <br /> Merci pour ce résumé. J'attendrai sûrement le passage de ce film à la télé. <br /> <br /> Je ne suis pas une grande fan de Spielberg, mais bon par curiosité, je le regarderai peut-être !<br /> <br /> Bonne semaine à vous tous
Répondre
H
Bonjour dasola. <br /> <br /> Tu auras remarqué que, lorsqu'on ose exprimer quelques réserves à l'égard du film de Spielberg, on reçoit, parfois, des remarques un peu condescendantes, sous-entendant que, si l'on n'est pas enthousiasmé, c'est parce qu'on n'a pas vraiment compris le film.<br /> <br /> Est-ce si difficile que cela d'admettre qu'au-delà de quelques scènes particulièrement réussies, ce film souffre d'un manque criant de dynamisme, du surjeu de certains des comédiens et d'un style très appuyé ?<br /> <br /> Ceci dit, peut-être nombre de spectateurs se sont-ils reconnus dans cet enfant issu de la classe moyenne aisée, qui n'a jamais digéré la séparation de ses parents, à tel point qu'elle a influencé sa carrière de cinéaste.
Répondre
G
C'est comme pour les livres, c'est intéressant d'avoir des amis différents.
Répondre
R
Je suis comme plusieurs de tes commentateurs, étonné que tu ne sois pas rentrée dans ce film qui est, en effet, pour moi, l'un des meilleurs si ce n'est le meilleur de ce début d'année. Dommage.
Répondre
T
Je n'ai pas vu ce film, mais, je note la présence de Michelle Williams, plutôt amusant quand on sait qu'elle jouait la copine d'un futur cinéaste, fan absolu de Steven Spielberg dans la série Dawson.
Répondre
I
Coucou Dasola,<br /> <br /> <br /> <br /> Bon sang, je n'avais pas reconnu David Lynch !! J'ai aimé, personnellement, même si je te rejoins sur le jeu de Michelle Williams, que j'apprécie pourtant habituellement...<br /> <br /> <br /> <br /> Bon dimanche
Répondre
F
Le secret est de ne rien lire (même pas les affiches) avant de regarder un film, on risque toujours de ne pas répondre à l'enthousiasme ambiant. Ce n'est pas la première fois que Michelle Williams en fait trop, je garde un assez mauvais souvenir de Manchester by the sea. Il n'y a je crois que Kelly Reichardt qui ait réussi à tempérer cette manie. Néanmoins, sa coiffure de playmobil, comment dirais-je, j'ai ri sous cape à chacune de ses apparitions :p
Répondre
M
LA BA ne me tentait pas... En revanche, j'ai vu Creed, qui n'est pas un chef d'oeuvre mais tous les jeunes de la salle on applaudit...
Répondre
D
Coucou, <br /> <br /> et bien tout comme toi je n'ai pas été entièrement enchantée... <br /> <br /> Bisous
Répondre
K
N'ayant jamais été client de Spielberg, ceci ne me manquera pas !
Répondre
M
Dommage mais cela arrive de ne pas entrer dans une histoire au cinéma comme en lecture. J'en ai beaucoup entendu parler et ma foi, j'aurai été tentée :)
Répondre
P
Bonjour dasola, oula oui tu es bien dure mais on te pardonnera :-)<br /> <br /> The Fabelmans m'a emportée de la première à la dernière scène malgré l'immonde coiffure de Michelle Williams et le fait qu'elle soit (avec Olivia Colma) une actrice très surestimée.<br /> <br /> Mais quel bonheur de voir les origines de la cinéphilie de Steven Spielberg. <br /> <br /> Et NON surtout pas, ne pas confier la réalisation à un autre réalisateur.<br /> <br /> Sa façon de reconstruire avec le talent qu'on lui connait toute cette histoire est fascinante.
Répondre
D
Je n'ai pas vu ce film, mais j'en ai beaucoup entendu parler, même si je ne suis pas fan de biopic.
Répondre
P
Bonjour Dasola,<br /> <br /> Il y a parfois des rencontres qui ne se font pas, des étincelles qui ne s'allument pas. Ce fut visiblement ton cas lors de cette projection qui ne t'a pas retournée comme le train du "plus grand chapiteau du monde". <br /> <br /> Pour ma part, tu sais que ce portrait de famille m'a fortement ému. <br /> <br /> Passe une belle journée.
Répondre
Le blog de Dasola
  • CINEMA, LIVRES, DVD, SPECTACLES, TV - BILLETS DE BONNE ET (parfois) MAUVAISE HUMEUR. Critiques et opinions sur films, livres et spectacles. [Secrétaire de rédaction et statistiques: "ta d loi du cine" (215 commentaires, du 17/01/07 au 14/04/24)].
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
83 abonnés
Liens (en cours de mise à jour)

** INDEX AUTEURS (LITTÉRATURE), FILMS & REALISATEURS (CINÉMA) **

*** CHALLENGES DE L'ANNEE EN COURS ***


** LE SITE DU STATISTICIEN **


*** LIENS ***
(BLOGUEURS COMMENTANT SOUVENT LE MIEN)

  • = Dix blogueuses et blogueurs ayant fait au moins 500 commentaires chez dasola se présentent =
  • On crée un lien lorsqu'un blogueur a commenté au moins cinq billets en venant à (au moins) deux dates différentes sur ce blog. 
  • Une adresse de mail (xxx@yyy.fr ou com...) [non publiée!] est exigée par Canalblog pour enregistrer votre commentaire. 
  • Vous ne voyez pas tout de suite apparaître votre commentaire, car je dois d'abord le valider (cela peut prendre quelques heures)
CINÉMA (22 blogs en activité)

DIVERS - CULTURE (58 blogs en activité)

LIVRES (70 blogs en activité)

QUELQUE TRISTESSE

QUELQUES BLOGS DÉSORMAIS EN PAUSE (À MON GRAND REGRET)

QUELQUES INFIDÈLES (NE ME RENDENT PLUS MES COMMENTAIRES...)

QUELQUES INTROUVABLES (BLOGS SUPPRIMÉS OU DISPARUS?)

SANS BLOG (COMMENTATEURS SUR LE MIEN)

STATISTIQUES, INFORMATIONS, RECORDS (DEPUIS LA CRÉATION DU BLOG)

  • * Blog créé le 09/01/2007, transféré sur Canalblog en juin 2007, migré à l'insu de son plein gré sur l'outil Overblog en février 2024 *
  • 2702 billets (au 16/04/24), dont tous ont eu au moins un commentaire
  • 33 097 commentaires (au 16/04/24 [+ 20 [anciennement 203] "égarés" lors de la migration"]) [dont 260 dasola] par au moins 1273 personnes, dont 101 (re)venues en 2024
  • 407 blogueurs [dont 156 actifs en 2024] m'ont fait au moins 5 et jusqu'à 1209 (au 16/04/2024) commentaires (voir ci-dessus)
  • Abonnés (être prévenu à chaque nouveau billet publié sur le blog): 77 au 07/03/2024 (via "Newsletter" ci-dessus)
  • Billet commenté par le plus de personnes: 77 commentaires par autant de commentateurs/trices (billet du 09/01/2014)
  • Billet comptant le plus de commentaires: 123, par 46 commentateurs/trices différent(e)s (billet du 10/06/2023)
  • Record de commentaires en 1 an de date à date par 1 même blogueur-euse: 146 par DocBird (du 15/07/22 au 14/07/23)
  • Record de commentaires en un mois: 355 en janvier 2014
  • Record de commentaires en une année civile (même blogueur-euse): 143 par Manou en 2023
  • Record de commentaires en une journée: 44 le 09/04/2009
  • Records de nouveaux commentateurs en un mois: 24 (dont 22 blogueurs) en mai 2008 et mars 2009
Pages