jeudi 24 mai 2007

Centenaire de la naissance d'Hergé

Le 22 mai 2007, Hergé, de son vrai nom Georges Rémi (1907-1983), aurait eu 100 ans. Comme le temps passe ! C'est l'occasion de voir ou de lire l'oeuvre et l'univers de ce grand dessinateur. Des coffrets DVD viennent de paraître, la vingtaine d'albums de Tintin sont parus en grand et petit formats, les aventures de Jo, Zette et Jocko sont toujours disponibles. Tintin est devenu tellement populaire que des films ont été tournés, des dessins animés existent, les premières éditions des albums ainsi que des figurines se vendent à prix d'or. Il a fait et fait encore rêver des générations de 7 à 77 ans. Merci Monsieur Hergé. 

Posté par dasola à 08:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 20 mai 2007

Librairie Ciné-Reflet

Ciné-Reflet est une de mes librairies de cinéma favorites où l'on trouve en livres, dossiers de presse, revues et magazines, tout ce qui concerne le cinéma d'hier et d'aujourd'hui. Le gérant est un homme charmant et de très bon conseil. Un fond sonore de musique classique accueille les acheteurs éventuels. Cette librairie, précédemment située rue Serpente, vient de déménager au 14, rue Monsieur Le Prince, 75006 Paris. Elle est ouverte du lundi au samedi et parfois le dimanche de 13h à 20h.

Posté par dasola à 08:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 9 mai 2007

Editions de l'Avant-Scène

Les publications bimensuelles de l'Avant-Scène que l'on trouve dans toutes les bonnes librairies sont publiées depuis 1949. Quatre catégories existent : le Cinéma, le Théâtre, l'Opéra, et, depuis quelques années, la Télévision. La maquette de L'Avant-Scène cinéma a pas mal évolué depuis sa création. Chaque numéro consiste à publier in-extenso le scénario et les dialogues avec le découpage d'un grand classique du cinéma mondial ou considéré comme tel. Il contient la biographie des acteurs, du réalisateur, ainsi que les critiques sur le film. Dans les dernières pages, un deuxième film, commenté et critiqué, complète le tout. Pendant les années 50, 60, 70 et 80, ces fascicules étaient minces avec quelques photos en noir et blanc. Depuis les années 90, jusqu'à maintenant, le format a changé avec un plus grand nombre de pages. La couverture noire entoure une photo du film dont il est question. Pour certains long-métrages étrangers, les dialogues apparaissent en bilingue. Cette collection vaut la peine d'être connue, et beaucoup de titres épuisés sont devenus des collectors rares et chers dans les librairies spécialisées.

Posté par dasola à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 7 mai 2007

Pariscope vs L'Officiel des spectacles

Ce billet concerne deux publications que beaucoup de Parisiens ou d'habitants d'Ile de France achètent religieusement tous les mercredis, jour de parution. Je veux parler du Pariscope et de L'Officiel des spectacles. Les deux ont chacun leurs fans et rares sont ceux qui changent d'un titre à l'autre. Les acheteurs sont habitués à l'un et pas à l'autre.

Pariscope : 40 cts d'euro, format A5, papier recyclé, tient très bien dans un sac à main ; les rubriques sont, dans l'ordre : le théâtre, la musique, en ville, le cinéma, les restaurants, pour les enfants, les arts et les promenades et loisirs. Pour chaque rubrique, il y a des critiques théâtre, resto, cinéma, etc. Pour le cinéma : une page est consacrée au hit parade box office et critique. Depuis peu, des pages en couleur pour la rubrique en ville égaient le tout. Cette rubrique évoque, chaque semaine, un quartier ou un endroit de Paris ou périphérie.

L'Officiel des spectacles : 35 cts d'euro, format A5, papier recyclé, tient aussi très bien dans un sac à main ; les rubriques sont, dans l'ordre : le théâtre et les spectacles vivants, le cinéma et les prévisions à de sorties, les concerts, pour les jeunes, les conférences, les expositions, les musées et les restaurants.

Pendant quelques années, a existé Zurban qui était un magazine tout en couleur avec les mêmes rubriques, plus étoffé et, évidemment, beaucoup plus cher. Il a malheureusement disparu.
Tout cela pour dire que Pariscope et L'Officiel font partie intégrante du paysage culturel parisien.

Posté par dasola à 13:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 20 avril 2007

Box Office : américain vs français

Pour le box-office américain, les chiffres communiqués sont des sommes en US $. Pour le box-office français, on parle moins d'argent, on donne le nombre d'entrées. Première différence. Ensuite, la date de sortie hebdomadaire est le mercredi en France (l'un des seuls pays à avoir choisi ce jour), tandis que les films sortent le vendredi aux Etats-Unis. Dans ce pays, dès le dimanche midi, on sait si les films seront des succès ou des "bides". Pour le box-office français, il existe un site très bien que l'on m'a fait découvrir : http://allocine.fr/boxoffice/ qui est gratuit. Petit bémol, les chiffres publiés la semaine "N-1" ne paraissent que la semaine "N". Et n'oublions pas (1) le site de Jérôme, www.cinefeed.com sur lequel apparaissent les prévisions pour chaque semaine pour les chiffres d'entrée et le box-office proprement dit. En revanche, aux Etats-Unis où le cinéma est une véritable industrie et plus vraiment un art, plusieurs sites existent en dehors de Hollywood reporter et Variety qui sont très payants. D'abord, un premier, http://boxofficemojo.com  sur lequel on trouve plein d'informations intéressantes mises à jour quotidiennement dont évidemment le box-office. Puis, citons-en un autre très bien fait avec, en plus du box-office, le hit-parade des critiques de cinéma américains : http://rottentomatoes.com  (littéralement : tomates pourries). Pour un film donné, le pourcentage (tomatometer de son petit nom) est calculé selon les bonnes ou mauvaises critiques parues dans les grands quotidiens américains ou magazines spécialisés. Pour les bonnes : des tomates rouges, pour les mauvaises : un grand "splash" vert. Aux Etats-Unis, un film "descendu" par la critique est souvent un échec.  Il serait intéressant qu'un site équivalent en français soit créé afin que les spectateurs se fassent une opinion sur tel ou tel film. A suivre.

(1) Malencontreusement omis, cf. commentaires ci-dessous.

Posté par dasola à 11:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 17 avril 2007

100ème billet

Blog commencé le 9 janvier 2007, parce que j'avais envie de voir si j'en étais capable; je n'ai pas cru tout de suite que je tiendrais le rythme d'un billet par jour. Mais grâce aux encouragements et à l'émulation d'un ami proche et cher, j'y arrive. Et voilà que 3 mois après sa création, mon blog atteint les 100 billets, et je dois dire que je suis très contente. Mes idées de billets viennent par associations d'idées ou au fil de conversations. Mes billets comportent 5 lignes jusqu'à 25 lignes plus ou moins. Je visite régulièrement d'autres blogs où je fais des commentaires. Suite à cela, une vingtaine de blogueurs ont laissé plus de soixante-dix commentaires sur le mien avec souvent leurs encouragements à continuer. C'est pourquoi je tiens à remercier les personnes suivantes : Ffred, Adaptator, Gérard, Chrislynch, Ramiel, Vierasouto, Jérôme, Florinette, Batman1985, Reppley alias Ben, Jovilios, Tchim, Anne, Quaty, Eeguab, Sylkarion, Afondsleciné, Armelle, MP, Michaël Flame, Ta d loi du cine, Noctémédia… sans compter quelques anonymes. 

Posté par dasola à 10:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 12 avril 2007

Meilleurs films policiers - sondage

Pour changer, j'écris un billet où des commentateurs bienveillants et surtout intéressés par le sujet pourront me donner leur avis. 

Je me cantonne pour l'instant à la littérature et au cinéma américains qui sont des maîtres dans le genre. Les romans policiers sont une mine pour les scénaristes.  Parfois aussi, des scénarii originaux sont écrits directement pour le grand écran. 

Meilleures adaptations de romans policiers : Le silence des agneaux (1991) d'après Thomas Harris, L'Impasse (Carlito's way) (1993) de Brian de Palma, adapté de Edwin Torres, L.A. Confidential (1997) de Curtis Hanson, adaptation du roman de James Ellroy.
Meilleurs scénarii originaux : Body Heat (La Fièvre au corps) (1981) écrit et réalisé par Lawrence Kasdan, Usual suspects (1995) réalisé par Bryan Singer et écrit par Christopher McQuarrie, Heat (1995) écrit et réalisé par Michael Mann, Chinatown de Roman Polanski (1974) écrit par Robert Towne, Se7en (1995) réalisé par David Fincher et écrit par Andrew Kevin Walker.
Meilleurs polars non adaptés : Void moon (La Lune était noire) de Michael Connelly (et tous les romans avec l'inspecteur Bosch).
 

Merci de donner votre opinion.

Posté par dasola à 10:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
dimanche 1 avril 2007

Lire à Limoges - 30 mars au 1er avril 2007

Il y a le Salon du Livre à Paris qui vient juste de s'achever, le Salon du Livre à Brive la Gaillarde, les rencontres de Manosque et, depuis quelques années, il existe Lire à Limoges, Chef Lieu et Préfecture de la Haute-Vienne et de façon anecdotique, terre de la moitié de mes ancêtres. L'événement se déroule en centre ville sous chapiteau chauffé et dans quelques autres endroits où ont lieu des lectures. L'entrée est gratuite à la différence de Paris. Toutes les librairies et certains éditeurs de la presse régionale tiennent un stand. Tout se passe dans une ambiance chaleureuse, beaucoup d'auteurs sont présents pour dédicacer leurs livres. Régine Desforges, Irène Frain, Madeleine Chapsal (marraine de la manifestation), Jean-Jacques Beneix et beaucoup d'autres dont des auteurs régionaux qui acceptent même de dédicacer les éditions en poche. J'espère que ce genre de manifestation perdurera, car l'initiative est vraiment sympathique et bon enfant, et puis cela peut être une occasion de faire découvrir et aimer la lecture.

Posté par dasola à 10:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
samedi 31 mars 2007

IMDB - Internet Movie DataBase

Depuis que j'ai Internet, un site fait partie de mes liens "hyperfavoris", www.us.imdb.com. C'est un site américain et donc tout est écrit dans la langue de Shakespeare. C'est ma bible pour tout ce qui concerne les filmographies d'acteurs, réalisateurs ainsi que pour les films. Ce site brasse le cinéma mondial. Les récompenses, le box office (américain), des liens vers des sites externes pour les critiques ou commentaires, des "news", tout y est. Si vraiment vous êtes passionné ou un professionnel, un accès payant existe pour avoir des informations plus confidentielles : les dates de tournages, les agents des acteurs, etc. Les acteurs, réalisateurs et autres techniciens français sont recensés. La base de données est mise à jour régulièrement à mesure que l'info est communiquée mais je ne sais pas exactement qui en est chargé, des particuliers ou des professionnels. Il doit y avoir des coquilles mais à mon avis, IMDB est une référence.

Posté par dasola à 10:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
mardi 20 mars 2007

Matériels publicitaires pour les fans de cinéma

Parisienne bon teint et collectionneuse, pendant plusieurs années, j'ai eu de la chance de pouvoir, en plus de voir des films sur grand écran, acheter affiches, dossiers de presse, photos, etc. Mais c'est une passion qui peut coûter très cher. Normalement, ces supports publicitaires ne sont pas à vendre, mais un marché légal existe depuis longtemps pour le grand bonheur des passionnés comme moi. A Paris, par exemple, existent quelques boutiques qui vendent ces matériels. Le Salon d'Argenteuil. créé vers 1992, réunit tous les ans des exposants qui viennent maintenant du monde entier. Un marché s'est aussi développé sur Internet en particulier avec Ebay. Fan de films américains, si vous voulez des photos dédicacées, des affiches, des DVD, des revues (et que vous avez les moyens, car les enchères sont souvent élevées), vous pouvez acquérir des trésors, un grand nombre de personnes se sont spécialisées dans ces ventes aux Etats-Unis, cela leur fait un complément de revenus non négligeables. Pour en revenir à la vente en boutique, je déplore qu'en France, depuis une dizaine d'années, ce type de matériel se raréfie. Pendant les années 50 à 70, pour presque tous les films, le distributeur faisait éditer des jeux de 12 ou 24 photos d'exploitation sur papier avec des gros plans intéressants d'acteurs ou d'actrices, des affiches petit et grand formats, des brochures 4 ou 8 pages qui résumaient le film et avec encore des photos. C'était le grand luxe. Maintenant les choses ont beaucoup changé : les jeux de photos sont limités à 4 ou 6 vues grand maximum avec 3 plans inutiles, très peu de photos argentiques ou numériques tirées à part ; en revanche, il existe maintenant le dossier de presse numérique sur CD ROM. C'est du tout en un : les photos d'exploitation et le texte. On peut ajouter que, pour certaines grosses productions, un livre de photos est vendu dans toutes les bonnes librairies.  Tout cela pour dire qu'il est de plus en plus difficile d'acquérir du matériel publicitaire "collector" mais que si on a du temps et de l'argent, en habitant à Paris ou dans certaines grandes villes, on peut trouver son bonheur.

Posté par dasola à 09:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :