dimanche 25 décembre 2011

Joyeux Noël...

... à toutes et toutes. J'espère que vous aurez été gâtés (mais pas trop) et que vous n'aurez pas été seul(e)s. Je sais que beaucoup de personnes se retrouvent isolées pendant cette période et c'est bien triste.

Grosses BISES à tous.

 

Image du Blog lusile17.centerblog.net

 

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :

mardi 8 novembre 2011

Et s'il n'y avait plus de libraires ?

Voici le titre de la page de couverture de l'hebdomadaire Télérama (paru le mercredi 2 novembre 2011). C'est le genre d'interrogation qui me fait frémir. Surtout que l'article commence par "Imaginez un monde sans librairie...". Bien que la France soit le pays d'Europe où il y en ait le plus, il est certain qu'il y a davantage de fermeture que d'ouverture de librairies (indépendantes). Pour moi, une librairie est un lieu de culture, de rencontres, de découvertes. Les libraires ne manquent pas de courage mais leur métier est difficile et leur marge bénéficiaire ridicule. Il est maintenant très dur de survivre quand on est petit. La vente en ligne par internet, la grande distribution ou la grande surface culturelle raflent (presque) tous les lecteurs sur leur passage. Et pourtant, que c'est agréable de commander un livre, d'avoir un avis sur tel ou tel ouvrage avant de l'acheter, de lire des "post-its" du libraire qui conseille tel ou tel roman. Toujours est-il que, moi-même, je ne vais pas assez souvent dans ce genre de librairie et j'en ai des remords. Alors si, lors de vos déambulations, vous croisez une petite librairie, faites-y un arrêt car une librairie qui disparaît, c'est un lieu culturel qui disparaît aussi.

PS: Je viens d'apprendre que Du Domaine des Murmures de Carole Martinez venait de recevoir le Prix Goncourt des Lycéens 2011 (la jeune génération a du goût).

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 28 août 2011

PAUSE...

... de mon blog, pendant une quinzaine de jours, loin de Paris, mais surtout loin de ça:

P1020463

Il s'agit, pour celles et ceux qui l'ignorent encore, du chantier du forum des Halles à Paris qui a commencé au début de cette année 2011 et qui va durer jusqu'en 2015, 2016!!! Je ne vous parle pas de la poussière qui se dégage et du bruit des marteaux-piqueurs!!! Je travaille tout à côté. Terminés les promenades sur le terre-plein, les pique-niques que l'on prenait sur un des des pelouses, les joueurs d'échecs et les boulistes. Heureusement que l'Eglise Saint-Eustache que j'aime beaucoup a été épargnée. Il n'aurait plus manqué que cela, qu'elle soit abîmée, surtout qu'elle a été toilettée récemment. C'est un bel édifice qui doit contempler ces travaux d'un oeil perplexe. Même si je reconnais que la rénovation de cet espace était nécessaire.

Pendant une semaine, je serai dans une très jolie ville du sud-ouest de la France et plus précisément là :

270811_

 

Vous allez devinez, c'est sûr.

En tout cas, je vous dis à bientôt, et mon statisticien / squatter préféré ne manquera pas de donner des nouvelles.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 29 juillet 2011

Petite satisfaction statistique

A l'occasion du passage en pause de Dasola, j'en [Ta d loi du cine] profite pour annoncer une nouvelle qui me tient à coeur...

Ca y est, le dernier des "billets orphelins" de 2007 du blog de Dasola a reçu son commentaire (il y a déjà quelques semaines) ;-)

Merci à tous pour l'effort (il en restait près de 60 début 2008, et encore 25 à la mi-2009). Maintenant, je vais me fendre de quelques chiffres d'analyse. Au total, les billets "à un seul commentaire" de ce blog sont donc 111, commentés par 50 personnes différentes (je citerais juste Ffred [9 billets], Dominique [de Nuages et vents, 7 billets], et Toinette80 [qui signe désormais Astrid, 5 billets]; seules 2 personnes ont commenté un unique billet "par ailleurs monocom" sur le blog - sans s'y remanifester donc). Les 828 autres billets se partagent la somme de plus de 8720 commentaires.

Puisque je tiens la plume, je vais aussi donner quelques autres stats sur les "singletons" (personnes qui ont mis un seul commentaire sur le blog de Dasola): ils ont été 39 en 2007 (dont 24 blogueurs et 15 sans-blog), 81 en 2008 (52 et 29), 87 en 2009 (60 et 27), 94 en 2010 (67 et 27), et 39 (36 et 3) en 2011 à ce jour.

Cela représente au total 340 personnes (sur 740, soit 46%), dont 101 non-blogueurs, et autant de commentaire bien entendu (mais sur 8830, soit moins de 4%). La plupart des blogs dont n'ont émané qu'un seul commentaire les années précédentes ont cessé leur activité (parfois dans les jours ou les semaines qui ont suivi leur commentaire chez Dasola).

Les billets "monocom" du blog de Dasola, eux, remontent, pour la plupart, à 2007 (1ère année d'existence du blog). Nous en avons ramé, dasola et moi, à les ramener à la surface en rappelant encore et encore leur existence aux internautes (notamment par le biais des "bilans statistiques" publiés périodiquement - ci-dessous quelques liens vers ceux-ci, qui ressortent du tag "Vie du blog").

800ème billet - 25/08/2010
700ème billet - 3ème bloganniversaire - 09/01/2010
600ème billet - 15/06/2009
2ème anniversaire - 09/01/2009

En 2011 (à ce jour), 229 personnes ont fait 1319 commentaires (511 personnes sont venues sur le blog les années précédentes sans revenir cette année). Hé bien, désormais, on va pouvoir commencer à [leur] repasser tous les pauvres billets de ce blog qui n'ont eu qu'un unique commentaire...
Comment ça, "nooon!"? C'est bon, je sors.

Posté par ta d loi du cine à 01:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 3 avril 2011

900ème billet - déjà.

[Dasola:] Et oui, je suis arrivée à 900 billets, 4 ans et 3 mois après la création de mon blog. On me l'aurait dit à l'époque, je ne l'aurais pas cru. J'ai souvent des moments de doute, de fatigue, de lassitude. J'ai l'angoisse de l'écran blanc. J'aime écrire des billets rapidement, cela m'arrive souvent. Mais parfois, c'est dur d'écrire sur un livre ou un film ou autre chose car je ne sais pas comment en parler (en bien ou en mal). D'un billet par jour au départ, je suis passée à un billet tous les trois jours depuis 4 mois et je me sens plus à l'aise, je suis moins contrainte par les délais de parution. Et malgré les réticences de mon statisticien préféré, je suis contente de mettre des touches de couleur quand je fais un billet sur un livre (avec la photo de la couverture) J'ai toujours autant de plaisir à recevoir des commentaires qu'à en faire. Je dois dire que 99,99% des coms que l'on m'écrit sont gentils. Parfois, ils sont très longs, parfois, il n'y a qu'un mot ou deux.
Maintenant, parlons statistiques et c'est pour cela que je passe le clavier et la souris à mon statisticien qui fait cela très bien.

[Ta d loi du cine:] Certains commentaires aux billets-bilans précédents (centaine ou anniversaire) se demandaient... comment ces statistiques étaient tenues. Je peux aujourd'hui dire avoir développé une petite base de données me permettant de "mouliner", d'une part les pages de gestion des commentaires du blog dasola dans canalblog (et d'en extraire pseudo, email, blog éventuel, date et heure du commentaire, billet concerné), d'autre part les pages des billets eux-même (pour en tirer titre, catégorie, tag...). J'utilise un logiciel appelé filemaker qui permet de gérer pas mal de relations entre les données. Il est possible, par exemple, de regrouper facilement des blogueurs/euses qui sont venus successivement avec différents pseudo, différents blogs et/ou différents emails. Ou de faire des statistiques de longueur, des totaux, etc. Ainsi, je peux dire que la longueur moyenne d'un commentaire est de 240 caractères, on frôle donc les 2 millions de caractères pour les plus de 8240 reçus sur le blog à ce jour. Parmi les 10 plus longs (plus de 3000 caractères chacun), on relève évidemment 5 réponses à des questionnaires! Les 10 plus courts ne dépassent pas 12 caractères. Il est aussi plus facile de voir tous les billets qu'un blogueur donné a commentés (j'ai constaté un "bogue" dans l'affichage du gestionnaire de canalblog après le tri par pseudo: lorsqu'il y a plus d'une page [20 commentaires] pour le même pseudo, on retrouve parfois le même com' d'une page sur l'autre, on peut donc avoir le nombre exact de commentaires mais pas le détail. Passons). Je peux aussi facilement identifier si tel ou tel blogueur suit le blog depuis plus ou moins longtemps... Par exemple, Ffred n'est plus - à ce jour - le recordman du nombre de commentaires (222, tout de même), il est dépassé par Aifelle (225), qui ne suit le blog de Dasola que depuis le 25/10/2008 (contre le 06/02/2007 pour Ffred). Indépendamment des statistiques et pour en revenir à l'humain, je sais que Dasola et Aifelle se sont rencontrées plusieurs fois; Ffred a-t-il été croisé au cinéma? En tout cas, pour savoir ce qu'un commentateur donné écrit de son côté, il me faut toujours aller sur son propre blog, je n'envisage pas de reconstituer l'ensemble de la blogosphère dans mon disque dur!

PS: oups, ne pas oublier de remettre, une fois de plus, la liste des TROIS derniers billets de 2007 qui n'ont pas encore été commentés, des fois qu'ils finiraient par en grapiller un... Par ordre chronologique, ça donne:
L'Ami de la famille - Paolo Sorrentino (Cinéma - 12/05/2007) (1)(1)
Les temps difficiles - Edouard Bourdet (Théâtre - 04/06/2007) (1)
Lumière silencieuse - Carlos Reygadas (Cinéma - 14/12/2007)

(1) Commentaire suscité par le présent billet durant les presque 2 mois où il est resté en page d'accueil du blog.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 9 janvier 2011

Mon blog a 4 ans

Le temps passe vite depuis la création de ce blog! Et oui, il y a 4 ans, j'avais dans l'idée de créer ma page internet où j'écrirais des billets sur des livres ou des films qui me tenaient à coeur sans penser qu'un dialogue virtuel pouvait s'installer. Je n'avais pas du tout prévu le rythme de parution des dits billets. Avec mon portable sur les genoux (depuis, j'ai un superbe ordinateur qui me donne toute satisfaction), j'avais trouvé une plate-forme de blog (aceblog à l'époque) et je n'ai pas été plus loin dans mes velléités de création de page internet. Quand j'ai eu mon premier commentaire au bout d'une semaine, j'ai été étonnée.
Quatre ans plus tard, me voici vaille que vaille avec 870 billets et plus de 7500 commentaires. C’est une durée suffisamment longue pour que je puisse avouer une certaine lassitude. Avant de dire comment je vois cette cinquième année de blog qui commence, défendons d’abord mon bilan (avec l’aide de mon statisticien).
En 2010, 136 nouveaux blogueurs (et 29 autres personnes sans blog) ont découvert mon blog, soit une diminution de 17% par rapport à mes 2e et 3e années. Or cette baisse n’est certainement pas due à un manque d’assiduité de ma part (alors que je vois beaucoup de blogs ralentir le rythme de leurs commentaires chez les autres blogueurs, ou se restreindre à leur cercle le plus proche). Non, je pense que Tw*ter et F*ceb**k ont sans doute détourné une partie du public qui serait aujourd’hui blogueur vers ces outils. Pour ma part, ils ne me tentent pas (cf. mon billet du 13/10/2010).
C’est seulement fin décembre 2010 que j’ai décidé de cesser de m’astreindre à commenter 6 blogs par jour du lundi au vendredi, parmi ceux qui ne m’avaient jamais laissé un commentaire, tout en continuant à visiter et commenter ceux qui étaient déjà venus. Je vais de plus en plus «lever le pied» sur cette «prospection» de nouveaux blogs. Je vais plutôt passer sur une logique de rendre les com’ qui me sont faits par les blogueurs ayant apprécié mes billets. Sur les 680 personnes (au moins) à être venues au moins une fois me faire un commentaire, 215 blogueurs m’en ont fait au moins 5 et jusqu’à 214 à ce jour (1).
J’annonce enfin que, en 2011, j’arrêterai de publier régulièrement des billets tous les jours impairs. Je rédigerai quand j’en aurai vraiment envie, par rapport à un film, un livre, un spectacle ou toute autre événement qui me donne envie d’en parler.
Je sais bien que le principal intérêt d’un blog pour ses lecteurs, c’est de savoir y trouver du nouveau chaque fois qu’ils y repassent. Je dirai donc un mot sur l'outil Newsletter (en haut de la colonne de droite de mon blog). Je constate que, depuis que je l'ai rendu actif, plusieurs blogueurs/euses (que je ne connais pas forcément!) se sont inscrits. En fait, cela leur permet d'être informés par un mail automatique de la parution de chacun de mes articles (avec un lien direct). Ca doublonne donc avec Google Reader, je pense, mais peut intéresser ceux qui n'utilisent pas ce dernier?
Pour finir, je publie encore une information chiffrée (sinon, mon statisticien sera trop malheureux):
Dans l’Index des livres chroniqués sur ce blog (1), on compte 215 titres.

(1) voir colonne de droite.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [78] - Permalien [#]
Tags :
samedi 1 janvier 2011

Meilleurs voeux 2011

Une fois de plus, je souhaite à tou(te)s les blogueurs et blogueuses qui s'arrêtent sur mon blog, me lisent et me laissent ou non des commentaires, une excellente année 2011 qui j'espère leur apportera du bonheur et de la joie. Et longue vie aux blogs en activité.

En 2011, je continueraie bien entendu de poster des billets sur mon blog mais je pense changer mon rythme de parution car je vais être assez occupée pendant le premier trimestre.

Bises à toutes et tous.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 19 novembre 2010

Tag de la petite enfance

A cause d'une activité professionnelle intense, je suis un peu à la traîne pour rédiger des billets. J'en profite que Lystig m'ait "taguée" 2 fois, ici et là. pour faire d'une pierre deux coups. Voici le 1er épisode (Tag de la petite enfance):

1/ Quand vous étiez petit(e), que répondiez-vous à la question : "Et toi, que veux-tu faire quand tu seras grand(e)?"
Professeur de français et puis professeur d'histoire. On m'en a dissuadé.

2/ Quels ont été vos BD et dessins animés préférés?

Tintin, Tintin et Tintin.

3/ Quels ont été vos jeux préférés?

Les jeux de société (j'étais malheureuse de ne pas y jouer très souvent, je suis fille unique).

4/ Quel a été votre meilleur anniversaire et pourquoi?

Mes 18 ans, j'étais majeure.

5/ Qu'est-ce que vous auriez absolument voulu faire que vous n'avez pas encore fait?

Ecrire (ou adapter) un scénario pour le réaliser ensuite.

6/ Quel était votre premier sport préféré?

La balle au prisonnier et jouer à l'élastique.

7/ Quelle était votre première idole de musique?

Jacques Brel, Joe Dassin ex-aequo.

8/ Quel a été votre plus beau cadeau de Noël (ou équivalent) que vous avez reçu?

Tous les cadeaux de Noël étaient beaux.

Mes réponses au 2ème tag sont à paraître prochainement... [publié le 23/11/2010]

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
lundi 4 octobre 2010

SOS Cocotte

Cette fois, c'est la fin, je [ta d loi du cine] racle mes fonds de tiroirs pour finir de "squatter" le blog de Dasola jusqu'à son retour...
Voici en guise d'oeuvre littéraire (désolé Dasola - je sais bien que ce n'est pas non plus le genre de la maison...) une (més)aventure datant d'octobre 2006. Ces échanges de mails commencent par un petit "Help" à mes "friends".

Salut Les Gens
Est-ce que vous connaîtriez un "truc" QUI FONCTIONNE pour décoincer le couvercle d'une cocotte-minute? En fait, je ne l'ai pas utilisée durant plusieurs années, et elle est restée fermée (mea culpa!), donc je pense que le joint en caoutchouc a dû morfler...?
Et, tout seul, c'est pas facile de tirer sur les machins dans deux sens opposés!
Donc voilà, j'attends vos solutions miraculeuses pour pouvoir faire cuire mes légumes d'AMAP!
Merci, à+

Réponse de Copain 1:
Mais es-tu sûr de vouloir vraiment lâcher ce qui mijote dans la cocotte depuis trois ans ?
Peut-être que [Copain 2] pourrait te conseiller sur les services de santé publique à avertir avant d'entreprendre une telle manoeuvre.

Réponse de Copain 3:
Peut-être faut-il plonger la cocotte dans de l'eau bouillante un peu savonneuse.
Puis, en se protégeant les mains à l'aide d'un torchon, tenter de décoincer le couvercle en tournant vigoureusement la poignée du couvercle.
Sinon il faut faire brûler un cierge, réciter quelques prières ou bien danser autour de la cocotte (car les menaces ça ne marche pas).
Sinon au micro-onde (avec un peu d'eau) ou à l'eau bouillante (encore !), les légumes ça cuit aussi. Comment faisait-on avant les cocottes ?

Réponse (pragmatique) de Copain 2:
Salut,
Si le joint du couvercle de la cocotte colle au récipient, c'est que le joint a dû fondre : le joint est foutu.
Foutu pour foutu, tu peux le travailler au tournevis (un qui ne risque rien) pour le glisser entre le couvercle et le rebord de la cocotte, et décoller progressivement le joint.
A un moment, tu pourras faire un bras de levier avec le tournevis et séparer les deux pièces.
Après, tu prends la mesure du couvercle et tu vas chez Darty (surfe d'abord sur internet pendant que tu y es) ou chez le constructeur de la cocotte pour trouver un joint.
N'oublie pas auparavant de te renseigner pour savoir comment on peut remettre le machin en place; ils peuvent peut-être te faire ça sur place.
Après ça, il va te falloir retirer les morceaux de joint collés sur le rebord, il faut tout enlever.
D'ici là, je pense que tes légumes de l'AMAP auront pourri et même germé...
Si tu veux manger, il faut peut-être recourir à la casserole, couverte de son couvercle, bien entendu. La cuisson dure plus longtemps que pour la cocotte mais c'est jouable.
Sinon, effectivement, y a le "krohonde" qui n'est pas mal.

Réplique de Copain 1:
Avant la cocotte minute, on attendait un peu plus longtemps pour le cuisson, c'est tout.
[Ta d loi du cine], laisse tomber la cocotte ! (Qui sait, ça peut décoincer quelque chose....).

Copain 4 (lapidaire):
Tu n'as qu'à écrire à Seb.

(48 heures plus tard)
Resalut Les Gens.
Merci à [Copain 4], [Copain 2] et [Copain 3] qui m'ont répondu en privé.
1/ J'ai bien noté les quelques conseils, notamment celui de laisser tomber (la cocotte! avec l'idée que ça la décoincera (la cocotte!)).
Ou de passer sous l'eau bouillante (sans s'ébouillanter).
J'ai pas bien compris pourquoi je devais écrire à Bastien: il a fait un article sur les cocottes?
Ou c'est une blague que j'ai pas comprise?
Quant aux légumes au micro-onde: ??
Moi, j'utilise mon micro pour faire chauffer de l'eau, ou réchauffer des aliments déjà cuits (conserves par exemple au hasard), PAS pour cuire des éléments crus...
2/ Gore: est-ce qu'il y en a qui seraient intéressés, un de ces jours/soir, pour aller voir "Une vérité qui dérange", sur le réchauffement climatique, de cet ex-futur Président? (...)
Merci,
A+ Les Gens

Précision utile de Copain 4:
Bonjour [Ta d loi du cine],
je te parlais de Seb, le fabricant de cocottes-minute et non de Seb(astien) [Copain 5].
a+

Copain 1 (répondant à l'invitation ciné):
Pour un instant, j'ai cru comprendre que le gore était dans la cocotte, maintenant ouverte... (...).

Intervention technique de Copine 1:
Je me permets de donner mon avis pour dire que les légumes à la cocotte c'est pas top comme cuisson, parce que trop rapide ! (ça tue les vitamines)
il vaut mieux utiliser un cuit-vapeur (genre couscoussier...), je te déconseille aussi le micro-onde pour la même raison...

Copine 2 (le mot de la fin!):
Coucou à tous,
De mieux en mieux. C'était déjà à mourir de rire mais alors là... J'adore, même si je passe pour une folle. Hier au bureau en lisant le 1er mail cocotte de [Ta d loi du cine] je commence à rire un peu, puis je me suis mise à rire fort et à en pleurer. Fou rire, je ne pouvais même pas lire à mes collègues les messages qui me faisaient rire tellement je riais et là ça continue. Non je n'y crois pas SEB et Seb. Merci les gars, ça fait du bien de rire comme ça.

Le problème a donc fini par se résoudre, et depuis, entre moi, ma cocotte et mes légumes d'AMAP (fûssent-ils patisson), tout va bien, merci...

Posté par ta d loi du cine à 01:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 28 septembre 2010

La salade de riz à la Ta d loi du cine (recette)

Chez Dasola, habituellement, il n'y a pas plus de cuisine que de "scrap". Mais puisque c'est moi [Ta d loi du cine] qui squatte, autant me mettre aussi aux fourneaux.

Salade de riz, donc (et plus si affinités)

Faites cuire du riz (basmati de préférence).
[Pour savoir comment faire cuire du riz: cherchez donc la recette sur le web, et glissez-la dans vos favoris].

Pendant que le riz cuit, occupez-vous des garnitures:

Haricots verts de votre AMAP (1) (entre mi-juin et juillet), à faire cuire.
Interlude : comment faire cuire des haricots verts ? Comme des pâtes ! Faire d’abord bouillir l’eau salée, puis y plonger les haricots verts frais. Si vous êtes puriste, vous en avez d’abord coupé la queue et ôté le fil.
Bon allez, j’avoue: pour le riz, c’est la même chose, sauf qu’on peut le mettre dans l’eau froide.

Ouvrez les boites de:

- maquereau au vin blanc
- thon au naturel (ou à l'huile) (ou, éventuellement, 1 ou 2 boites de "saladette" au thon).
- maïs (sans OGM !)
- pois chiches.
- (si votre AMAP ne vous en a pas fourni) haricots verts (coupés, éventuellement)(ou haricots beurre)(PAS haricots blancs!)

Présentez chacun de ces accompagnements dans un plat, ou un bol, ou une assiette (creuse) séparé.

Si votre AMAP ne vous en a pas fourni (en juillet-août), allez acheter:

- 1 kg de tomates
- 2 concombres
(proportion variable selon saison et budget).

Au retour, éteignez le feu sous le riz.
Lavez un certain nombre de tomates.
Mettez le riz dans un chinois à refroidir sous un jet d'eau froide.

Faites peler par le 1er invité qui arrive le 1er concombre.

Faites découper par la 2ème invitée qui... les tomates lavées.

(pendant ce temps-là, cherchez pour le 1er le pèle-légumes, et pour la 2ème le tranche-tomate).

Ouvrez le bocal d'olives noires.
Ouvrez le sachez d'olives vertes dénoyautées (pour les olives noires dénoyautées, c’est un peu plus dur à trouver ; mais c’est pas impossible…).
Ouvrez le sachet d'olives vertes (avec noyaux) au piment.
Mettez les olives dans 3 plats séparés.

Les câpres peuvent rester dans leur verre.
Les cornichons doivent être découpés en tranches (les oignons blancs peuvent rester entiers).

Vinaigrette: huile + vinaigre (dans un bol), et sel et poivre.
Une vinaigrette à la moutarde est possible. Dans un bol séparé, et si vous avez pensé à acheter de la moutarde.

Une cuillère par plat, bol ou assiette creuse.
Chacun vient se remplir sa propre assiette en plastique et repart avec sa cuillère ou fourchette itou.
Servez froid.
Ca tombe bien, le riz a fini par refroidir (vous aviez pensé à fermer le robinet d'eau froide?).

S'il n'y a plus d'accompagnement, rouvrez une boite correspondante.
S'il n'y a plus de légume frais, lavez, pelez, tranchez (ou déléguez).
(Vous pouvez aussi envoyer un invité faire les courses fraîches – n’oubliez pas la note de frais!)
S'il n'y a plus de riz, faites-en recuire.
Au fait, un bon truc: il faut réellement saler l'eau du riz. Mais sans abus.

Bon appétit !

PS: et à la fin de la soirée (ou au premier métro?), on peut toujours essayer de gémir: "...heuuuu... il serait bien que la vaisselle se fasse..."

(1) AMAP : Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Cf. http://www.amap-idf.org

Posté par ta d loi du cine à 01:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,