vendredi 16 février 2007

Lignes de Faille - Nancy Huston

Je viens juste de terminer Lignes de Faille de Nancy Huston, prix Fémina 2006 (Prix mérité). C'est un très beau roman bien écrit en 4 chapitres, chaque narrateur a entre 6 et 7 ans avec le langage d'enfant de cet âge. On remonte le temps : 2004, 1982, 1962 et enfin 1944-45. Chaque narrateur est fils ou fille du narrateur suivant. C'est un livre sur le souvenir et la mémoire avec le passé douloureux de la 2ème guerre mondiale (je ne dirai rien de plus). J'avais beaucoup apprécié du même auteur Instruments des ténèbres paru en 1996 et prix Goncourt des lycéens. Je le recommande vivement.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 26 janvier 2007

Robert Hirsch - Le Gardien - Harold Pinter

Récemment, j'ai eu le plaisir de voir le retour sur scène de Robert Hirsch dans la pièce Le Gardien d'Harold Pinter dans une adaptation de Philippe Djian. Quel bonheur d'aller au théâtre où les acteurs sont en chair et en os et le plaisir est décuplé quand des acteurs comme Robert Hirsch sont sur scène, le moment est magique. Même les silences sont parlants. Ce monsieur, qui est aujourd'hui octogénaire, a une jeunesse, une souplesse qui donne la joie de vivre. Il donne tout au public qui le lui rend bien. Il fait partie de cette génération d'acteurs qui ont appris à dire les textes, à articuler. La diction est très importante, on entend la moindre syllabe jusqu'au poulailler. Tout cela pour dire, si vous êtes à Paris, courez voir la pièce pour apprécier ce qu'est le talent.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 11 janvier 2007

Tintin - Hergé

Depuis 2 jours, j'ai l'occasion de relire certains albums de Tintin : quelle merveille, le talent d'Hergé est que ça ne prend pas une ride. J'ai eu l'occasion récemment de visiter l'exposition de Beaubourg qui se déroule actuellement (20/12/06 au 19/02/07) accompagnée d'un homme qui m'est cher. Cela a été un vrai plaisir. J'ai découvert qu'Hergé aimait beaucoup créer des cartes de voeux avec comme illustration Tintin, Haddock et Tournesol. Il s'est même "croqué" lui-même ainsi que sa femme et certains de ses collaborateurs. Pour en revenir aux albums eux-mêmes : c'est un extraordinaire moyen d'évasion. C'est vraiment tout public, intelligent. Il y a rien d'autre à dire à part les lire et les relire.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,