Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Dasola
Le blog de Dasola
Archives
Derniers commentaires
Challenges terminés

Pour les challenges de l'année en cours, 
voir colonne de droite

25 octobre 2008

Sur la plage de Chesil - Ian McEwan

J'attendais avec impatience le dernier roman de McEwan. Après Délire d'amour, Expiation et Samedi, qui m'avait tellement plu (mon billet du 21/07/2007), j'ai été un peu déçue. Roman en demi-teinte, Sur la plage de Chesil (éditions Gallimard) se passe en 1962, en Angleterre dans le Dorset. Edward et Florence, vierges jusqu'au jour de leur mariage, doivent passer leur nuit de noces dans un hôtel en bord de mer. Le fiasco est total. Edward et Florence se séparent et le mariage est annulé. Ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre. Lui la désirait, elle se serait contentée tout au moins au début d'une relation chaste, l'acte sexuel semble la dégoûter. Et pourtant leur rencontre fut belle. Florence est musicienne classique, lui préfère le rock. L'intrigue n'est pas forcément originale. McEwan l'aurait située de nos jours, au même endroit, on n'y aurait pas cru. L'histoire se passant il y a 46 ans, je comprends que dans ces années-là, les jeunes gens n'étaient pas tous préparés à cette nuit fatidique. Pour ma part, j'ai du mal à comprendre ce qu'a voulu nous dire le romancier, car, à part le fait de nous décrire un beau gâchis qui a changé à tout jamais deux êtres, le récit descriptif reste neutre. Aucune explication ne nous est donnée. Le romancier nous fait le constat d'un échec. Remarque personnelle, cela pourrait faire un très bon film. Voir l'avis de Dominique.

Commentaires
M
Je viens de lire ce court roman et mon avis rejoint le tient, c'est à dire mitigé. <br /> <br /> Surtout la fin qui a mon goût est bâclée j'ai trouvé !
Répondre
L
J'ai adoré ce roman pour la minutie des descriptions, comme d'habitude chez Ian Mc Ewan, et aussi parce que j'ai trouvé que la fin transformait ce fiasco en grande histoire d'amour. Les deux protagonistes ne s'oublient jamais.
Répondre
G
J'ai trouvé ce roman magnifique. L'auteur ne cherche pas à nous donner les réponses, il décrit méticuleusement l'histoire d'un échec. Il a une extraordinaire capacité à poser l'histoire, à nous faire comprendre comment ses personnages pensent. Il se sert d'une histoire d'une grande banalité pour mieux servir le propos du livre. Comment deux êtres qui ont tout pour réussir leur couple vont connaitre un échec tel que leurs vies seront à jamais changées ? <br /> Il y a dans ce livre l'intelligence d'"Amsterdam" (sont plus grand succès commercial), le génie dramatique d'"Expiation" (certainement son meilleur livre) et le contraste entre la banalité du quotidien et la violence de ces petits riens qui font basculer définitivement une existence comme dans "Samedi".<br /> Un auteur rare de la dimmension d'un Philippe Claudel.
Répondre
I
C'était mon premier roman de cet auteur et j'ai adoré. ça m'a donné envie de découvrir ses livres précédents.
Répondre
S
Déception pour moi aussi que ce livre finalement assez vide dont je ne comprends pas le succès
Répondre
S
Je n'avais pas vraiment apprécié Samedi, du coup, je n'ai pas eu envie de lire celui-ci. Pourtant j'ai vraiment beaucoup aimé expiation.
Répondre
A
je n'ai jamais lu cet auteur. Donc quand je voudrais le découvrir je ne commencerais pas par celui-ci !
Répondre
N
Je n'ai jamais lu cet auteur, et je ne commencerais pas par ce titre, donc dans ce roman Ian McEwan nous présente des faits mais rien de plus, en effet, c'est frustrant car le sujet est plutôt intéressant et pas souvent traité, c'est vrai que les conséquences de ce genre d'échec peuvent être dramatiques, c'est dommage que Ian McEwan n'est pas été un peu plus loin dans son écriture.....
Répondre
C
Pour ma part, j'ai Délire d'amour sur ma PAL, je m'en tiendrai là pour l'instant!
Répondre
S
Une amie a eu avec ce livre un coup de coeur alors je pensais le lire. On verra...
Répondre
D
Mis à part les thrillers et romans à énigme, peu importe de savoir ou non la fin, si le récit est bon, si l'auteur a su installer une atmosphère.<br /> Malgré les apparences, les tabous sur la sexualité demeurent.
Répondre
Y
A propos de "Délire d'amour" j'ai vu le film "Enduring Love" grâce à ton conseil : j'ai eu le DVD sur Play.com (avec sous titres en anglais). Il n'est pas aussi complexe et riche que le roman mais vaut la peine d'être vu. Si tu veux, je peux te l'envoyer.
Répondre
K
Les avis semblent mitigés sur ce roman : j'attendrai un peu, je pense !
Répondre
A
Malgré les bonnes critiques que je lis à droite à gauche, je n'ai pas envie de le lire et ton billet nuancé ne va pas me faire changer d'avis.
Répondre
K
J'avais bien envie de le lire... mais comme je sais maintenant la fin, je vais probablement passer mon tour... ou du moins attendre en poche!
Répondre
Le blog de Dasola
  • CINEMA, LIVRES, DVD, SPECTACLES, TV - BILLETS DE BONNE ET (parfois) MAUVAISE HUMEUR. Critiques et opinions sur films, livres et spectacles. [Secrétaire de rédaction et statistiques: "ta d loi du cine" (215 commentaires, du 17/01/07 au 14/04/24)].
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
83 abonnés
Liens (en cours de mise à jour)

** INDEX AUTEURS (LITTÉRATURE), FILMS & REALISATEURS (CINÉMA) **

*** CHALLENGES DE L'ANNEE EN COURS ***


** LE SITE DU STATISTICIEN **


*** LIENS ***
(BLOGUEURS COMMENTANT SOUVENT LE MIEN)

  • = Dix blogueuses et blogueurs ayant fait au moins 500 commentaires chez dasola se présentent =
  • On crée un lien lorsqu'un blogueur a commenté au moins cinq billets en venant à (au moins) deux dates différentes sur ce blog. 
  • Une adresse de mail (xxx@yyy.fr ou com...) [non publiée!] est exigée par Canalblog pour enregistrer votre commentaire. 
  • Vous ne voyez pas tout de suite apparaître votre commentaire, car je dois d'abord le valider (cela peut prendre quelques heures)
CINÉMA (22 blogs en activité)

DIVERS - CULTURE (58 blogs en activité)

LIVRES (70 blogs en activité)

QUELQUE TRISTESSE

QUELQUES BLOGS DÉSORMAIS EN PAUSE (À MON GRAND REGRET)

QUELQUES INFIDÈLES (NE ME RENDENT PLUS MES COMMENTAIRES...)

QUELQUES INTROUVABLES (BLOGS SUPPRIMÉS OU DISPARUS?)

SANS BLOG (COMMENTATEURS SUR LE MIEN)

STATISTIQUES, INFORMATIONS, RECORDS (DEPUIS LA CRÉATION DU BLOG)

  • * Blog créé le 09/01/2007, transféré sur Canalblog en juin 2007, migré à l'insu de son plein gré sur l'outil Overblog en février 2024 *
  • 2702 billets (au 16/04/24), dont tous ont eu au moins un commentaire
  • 33 097 commentaires (au 16/04/24 [+ 20 [anciennement 203] "égarés" lors de la migration"]) [dont 260 dasola] par au moins 1273 personnes, dont 100 (re)venues en 2024
  • 407 blogueurs [dont 156 actifs en 2024] m'ont fait au moins 5 et jusqu'à 1209 (au 16/04/2024) commentaires (voir ci-dessus)
  • Abonnés (être prévenu à chaque nouveau billet publié sur le blog): 77 au 07/03/2024 (via "Newsletter" ci-dessus)
  • Billet commenté par le plus de personnes: 77 commentaires par autant de commentateurs/trices (billet du 09/01/2014)
  • Billet comptant le plus de commentaires: 123, par 46 commentateurs/trices différent(e)s (billet du 10/06/2023)
  • Record de commentaires en 1 an de date à date par 1 même blogueur-euse: 146 par DocBird (du 15/07/22 au 14/07/23)
  • Record de commentaires en un mois: 355 en janvier 2014
  • Record de commentaires en une année civile (même blogueur-euse): 143 par Manou en 2023
  • Record de commentaires en une journée: 44 le 09/04/2009
  • Records de nouveaux commentateurs en un mois: 24 (dont 22 blogueurs) en mai 2008 et mars 2009
Pages