vendredi 15 janvier 2016

Alan Rickman est décédé (21 février 1946 - 14 janvier 2016)

Et je suis très triste d'apprendre cette nouvelle. Alan Rickman est mort hier, 14 janvier 2016, d'un cancer. Il avait 69 ans. C'était un acteur que j'appréciais beaucoup depuis que je l'avais vu dans deux rôles mémorables de "méchant". D'abord dans Die Hard (Piège de cristal, 1988) où il interprétait Hans Gruber. Puis dans Robin des Bois (la version avec Kevin Costner, 1991), il jouait le Shérif de Nottingham. Plus récemment, on l'a vu dans les adaptations d'Harry Potter où il était Severus Rogue. Je l'avais aussi bien apprécié dans Love actually et dans quelques "petits" films comme Truly Madly Deeply d'Anthony Minghella (1990) et Calendrier meurtrier (1989). Il avait aussi réalisé deux films, L'invité de l'hiver (1997) et tout récemment Les jardins du roi (2014). Mais Alan Rickman était avant tout un grand acteur de théâtre sur les scènes londonienne et new-yorkaise. C'est lui qui avait créé sur les planches en 1987 le rôle de Valmont dans Les liaisons dangereuses de Christopher Hampton (adapté du roman de Laclos).

Décidément 2016 est une année qui commence très mal pour le monde du spectacle.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 11 juin 2015

Dracula est mort

Et oui, Christopher Lee vient de décéder à l'âge vénérable de 93 ans. Pour moi, il restera le Dracula des films réalisés par les studios Hammer à la fin des années 50 début 60. Le cauchemar de Dracula de Terence Fisher (1958) est un film qui m'a beaucoup marquée. Plus récemment, on a pu le voir dans Le seigneur des annneaux dans le rôle de Saroumane. Tel un vampire, je l'ai cru immortel, ce  n'est pas le cas. R.I.P.

Posté par dasola à 18:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 14 août 2014

Lauren Bacall est morte

Décidément, la série noire continue à Hollywood. Après Robin Williams, Lauren Bacall (1924-2014) nous a quittés victime d'un AVC. Elle avait 89 ans. Cette actrice à la voix rauque et au regard éloquent avait beaucoup de classe. Et quelle carrière! Avec et sans Humphrey Bogart. Récemment, avec mon ami, j'ai revu Une vierge sur canapé (Sex and the single girl, en VO) où elle partageait l'affiche avec Henry Fonda, Tony Curtis, Natalie Wood et Mel Ferrer. Je vous conseille absolument ce film qui doit exister en DVD. Avec Bogart, il faut bien entendu voir Le port de l'angoisse d'Howard Hawks (1944), Le grand sommeil également d'Howard Hawks (1946), et Key Largo de John Huston (1948). Et personnellement, je l'avais trouvée très bien dans Dogville de Lars von Trier (2003). En dernier, elle faisait quelques doublages de dessins animés comme Ernest et Célestine.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 13 août 2014

Robin Williams est mort

Je viens d'apprendre avec tristesse la disparition de Robin Williams (1951-2014) qui est un acteur que j'appréciais beaucoup. Je me rends compte que je l'avais vu dans beaucoup de films. Il interprétait des rôles très différents (souvent comiques mais parfois inquiétants) que l'on n'oublie pas. J'en cite quelques-uns:

Le monde selon Garp de Goerge Roy Hill (1982) adapté du roman de John Irving: je vous recommande ce film dans lequel j'avais découvert cet acteur.

Good Morning Vietnam de Barry Levison (1987): Robin Williams très bien mais le film: bof.

Le cercle des poètes disparus de Peter Weir (1989): un film culte à l'époque.

Fisher King de Terry Gillam (1991): très bon film.

Mrs Doubtfire de Chris Columbus (1993): Robin Williams est irrésistible.

Will Hunting de Gus Van Sant (1997).

Deux films dans lesquels il interprète des personnages ambigus:

Photo Obsession de Mark Romanek (2002).

Insomnia de Christopher Nolan (2002): face à Al Pacino, il est remarquable.

Et je l'avais vu tout récemment dans un second rôle au côté d'Annette Bening et Ed Harris dans The Face of love.

Un acteur qui va manquer.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 25 janvier 2013

Le 27 janvier 1983 disparaissait Louis de Funès

Et oui déjà 30 ans que "Fufu" disparaissait victime d'une crise cardiaque. Il y a cinq ans, j'avais déjà écrit un billet sur ce comédien.
Pour moi cet acteur hyper-nerveux a incarné à merveille le maréchal des logis-chef Ludovic Cruchot dans Le gendarme de Saint-Tropez et ses suites, Victor Pivert dans Les Aventures de Rabbi Jacob, Don Salluste dans La Folie des grandeurs, Bertrand Barnier dans Oscar, Michel Duchemin, le père de Coluche, dans L'aile et la cuisse, sans oublier le duo génial qu'il a formé avec Bourvil dans Le Corniaud et La Grande Vadrouille de Gérard Oury.

Pour l'occasion, Télérama vient de publier un hors-série assez complet sur la vie et la carrière de ce comédien plutôt unique dans son genre.

P1030376

 

Et vous, que pensez-vous de ce comédien et de ses mimiques? Est-ce qu'il vous faisait rire? Et quels sont les films dans lesquels vous le préférez?

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 6 août 2012

Marilyn Monroe, il y a 50 ans...

Je voulais rendre un mini-hommage à Marilyn, disparue il y a 50 ans, le 5 août 1962. Les photos sont tirées du livre de Bert Stern paru en 2006 à l'occasion de la très belle exposition que j'avais visitée au musée Maillol à Paris. Pour cette séance faite peu de temps avant sa mort, Marilyn avait accepté de poser nue. Bert Stern, photographe de renom, voulait faire un reportage sur l'actrice pour le magazine Vogue, qui a trouvé cependant certaines photos trop osées. La séance de photos, qui se déroula dans un hôtel de Los Angeles, dura 12 heures non stop, 2571 photos furent prises à cette occasion. C'est la dernière fois que Marilyn acceptait de poser pour un photographe.

P1030082

P1030077

P1030076

P1030074

P1030083

P1030084

P1030087

P1030088

P1030092

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 29 octobre 2011

Dernière minute: Robert Lamoureux est mort

...ce samedi 29 octobre 2011, et cette nouvelle m'attriste beaucoup car il avait écrit des pièces de théâtre, des sketches et des chansons absolument hilarants. J'avais eu la chance de le voir sur scène dans deux pièces: L'amour foot et Ce diable d'homme. La salle était pliée en deux de rires. Son humour n'était jamais vulgaire. Et il avait des mimiques irrésistibles.
Ce monsieur avait 92 ans. Merci M. Lamoureux de m'avoir tant fait rire.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 26 juin 2011

L'inspecteur Columbo est mort

Eh oui, j'ai appris cette triste nouvelle concernant Peter Falk (1927-2011). Il a incarné l'inoubliable inspecteur pendant plus de 30 ans avec sa vieille gabardine, sa Peugeot 403 hors d'âge, sa femme (que l'on ne voyait jamais), son cigare (éteint?) et son chien, un basset artésien, les oreilles au vent. Il arrivait à attraper chaque fois le coupable avec une de ses fameuses phrases restée dans les mémoires: "Ah, encore un petit détail...". Il ne faut cependant pas oublier que Peter Falk a interprété beaucoup d'autres rôles et qu'il fut un ami de John Cassavetes. Il a joué dans deux films de ce dernier: Husbands (1970) et Une femme sous influence (1976). Les deux hommes ont aussi formé un tandem dans un film d'Elene May, Mickey & Nicky (1976). Je retiens par ailleurs un film de Robert Aldrich, Deux filles au tapis (il était l'entraîneur de deux catcheuses), Un cadavre au dessert de Robert Moore (1976), un film méconnu de Sidney Pollack, Un château en enfer (1969), Cookie de Susan Seidelman (1989) et dans Les ailes du désir de Wim Wenders (1987). Un acteur attachant est parti. Je viens de l'apercevoir (dans une courte apparition) dans un film de 2001 diffusé hier soir sur France 4, Les aventuriers du monde perdu.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 24 mars 2011

Liz nous a quittés

Ca y est, Liz [Taylor] (1932-2011) vient de s'éteindre suite à une insuffisance cardiaque à 79 ans. Elle représentait le Hollywood d'antan, le glamour, c'était une star. Je n'étais pas une inconditionnelle de cette actrice (qui a commencé sa carrière à l'âge de 10 ans) mais je l'avais bien apprécié dans des films tels que La chatte sur un toit brûlant de Richard Brooks (1958), Reflets dans un oeil d'or de John Huston (1967) ou Cléopâtre (1963) et Soudain l'été dernier de Joseph L. Mankiewicz (1959), Une place au soleil de George Stevens (1951) ou dans les deux films de Joseph Losey: Boom et Cérémonie secrète (1968). Elle était plus connue pour ses frasques conjugales que pour ses rôles sur grand écran (et c'est dommage). Mariée 8 fois avec 7 hommes différents (2 fois avec Richard Burton), elle a eu 4 enfants. Je n'ai pas grand-chose à dire de plus si ce n'est que c'est une nouvelle bien triste. Cette belle femme aux magnifiques yeux violet va manquer.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 29 septembre 2008

Paul Newman est mort...

...et je suis très triste car Paul Newman (1925 - 2008) a été le premier acteur dont j'ai été fan. J'avais 12 ans et je commençais à aller voir les films de "grandes personnes". En 1974, on a beaucoup parlé de La tour infernale de John Guillermin. J'étais bien entendu allée le voir. Cette année-là, Paul Newman avait 50 ans, ses cheveux étaient légèrement poivre et sel, il était beau et en plus, il avait du talent! A l'époque, j'ai lu une mini-biographie à son sujet et je me suis mise à voir beaucoup de ses films (au cinéma et à la télé). Je retiens dans les "vieux" films: La chatte sur un toit brûlant (Cat on a hot tin roof), Doux oiseaux de jeunesse (Sweet bird of youth), les deux réalisés par Richard Brooks, L'arnaqueur (The Hustler) de Robert Rossen dans lequel il joue le rôle d'Eddie Felson, joueur de billard "looser", Le gaucher (The Left-handed gun) d'Arthur Penn, Le plus sauvage d'entre tous (Hud) (Martin Ritt). Un tout petit peu plus récemment, Luke, la main froide (Cool Hand Luke) de Stuart Rosenberg, Butch Cassidy et le Kid et L'arnaque (The sting) de George Roy Hill (les deux). Le rideau déchiré (Alfred Hitchcock), Verdict (Sidney Lumet), Absence of malice (Sidney Pollack), La couleur de l'argent (The color of money) (Martin Scorsese) où il reprend son rôle d'Eddie Felson, joueur de billard professionnel dans L'Arnaqueur, un quart de siècle plus tard. Il a réalisé quelques films avec Joanne Woodward (sa femme pendant 50 ans) dont un qui vient de ressortir en salle à Paris, "De l'influence des rayons gammas sur le comportement des marguerites" (dans une salle "art et essai" parisienne, j'ai justement remarqué, samedi 27/09 après-midi, qu'il y avait une grande affluence dans la salle où il passait, et je ne comprenais pas pourquoi!). Les autres films en tant que réalisateur sont Rachel, Rachel, mais aussi Le clan des irréductibles et plus récemment la Ménagerie de verre ainsi que l'Affrontement (Harry and Son). A part le cinéma, il a été un coureur automobile passionné et a beaucoup oeuvré pour des oeuvres caritatives (maison pour enfants leucémiques). Tout cela pour dire que c'est encore une légende du cinéma américain qui disparaît.

Posté par dasola à 01:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,